HISTOIRE DU TEMPS PRÉSENT, OU MALAANUM LËNDËM/AAYAAWO NIBBERE…

SUNU-JONNI-YALLA-TEY JII/JOONI MEN-ALLAH-HANDE-Ò ! Histoire du temps présent ou MALAANUM LËNDËM/AAYAAWO NIBBERE…BUBAKAR BÓRIS JÓOP, MALAANUM LËNDËM, Dakar, EJO/Editions, 2022, 261 p. »CI Gàttal, bu doon sago gòor gi seega ture, kenn du ko xamal dara  » Rabbinaade sino ko sago makko, goral seega tuure, haygooto A/N’dan taamo », p. 9. Ce que vous allez lire n’est pas une traduction. C’est la moindre des choses à reconnaître.

HISTOIRE DU TEMPS PRÉSENT, OU MALAANUM LËNDËM/AAYAAWO NIBBERE…, Information Afrique Kirinapost

Le nouvel ouvrage en Wolof du romancier Boubacar Boris Diop aux Éditions EJO

 

Je ne maîtrise aucune des deux langues linguistiquement, vocabulairement et grammaticalement. Donc je reste sur le dos du texte, me fiant à mon accent. La tentative donnera au texte l’allure d’un commentaire libre de la quatrième de couverture. La maxime, qui nous fait dire que toute traduction est trahison, ne semble pas parler du texte traduit, mais indexe les capacités et les subtilités inhérentes au métier de traducteur, en tant que tel.

Admettons, pour une question pratique, que toute tentative de traduction peut être considérée comme une invite à la discussion ouverte sur cette « troisième langue » interstitielle, qui ouvre sur « l’antre » du traduit.

Troisième langue qui permet de soupçonner la quintessence d’un TÉEREB NETTALI/DEFTERE DAAROL… RÉCIT…  OU ENQUÊTE !

DONC, QUI NE TENTE RIEN, N’A RIEN…

 »Bubakar Bóris Jóop janginii duubi nayy to Niseryaa – do fitina Boko Haram haljini.

Dum waddi soo heewbe nani – o muule deftere e leydi ndi – maa cikku ko musiiba Abubakar Shekau, Abu Musab al-Barnawi e wonddibe mum suumbe ladde-Sámbisaa.

Noon Jóop yidnoo hippitde gitemen – seede mum Murambi, le livre des ossements – e bòomgol Tutsi to Ruwanda ?

AAYAAWO NIBBERE wonaa siimtande fitina kaljindo Niseryaa gila hitaande 2009, haa ñalawma-men-Allah-hande-ò.

Ngol doo laawol, Bubakar Bóris Jóop dàartata ko « yiilo bango » Keeba Jakite, demoowo jibinande Senegaal, e Jonas Ankitoye mo saare Ingwini, to Niseryaa.

Yimbe dow-dowri, gese e nguurdam potti e mumen. Dum waddi endam jolli hakkude mabbe, gaaga yiiyam e endam.

Allah saara, Keeba Tànjuraa noda – sara Kéedugu – wiimo Kilifa mawdo Ingwini boomi (ou warii) Jonas, joodi e ngessa mum, mahani yummum yanaande molanaande allah, nde haaygooto meeda yiide gila aduna tagga (ou bien sosaa).

Keba Jakite ene andi teddungal daasetaake, roondete. O ummotaako gilaa Senegaal, duwanaade endam Jonas, o haada doon.

Omo fibbi, ko baado no Jonas rimdude, jogaade bernde, mo nguurdam jontadam, meere warata dum. Soko goonga weebata.

Chief Moses Abimbola, joofaado (tuumaado), haygooto waawi dartindemo, haydara waawa ruttudemo, e te wardemo neddo wayimo kono yarde ndiyam nii. Dum hadaani Keba Jakite yidde joodaade Ingwini haa humpitoo no yaari.

Jamono moo dannani Ingiwi, omo sebbin no, o naanii, o yii toon ko jangtotaako.

Kono kongol makko meeda feergitaake.

Mangu naati, yontii resdunde koo faggino duubi cappan taati caggal, to Niseryaa.

« Enkêtte » makko o daartata e AAYAAWO NIBBERE »

TÉEREB NETTALI, c’est-à-dire UNE NOUVELLE OU ENQUÊTE… AAYAAWO NIBBERE…

NB : Si le mot utilisé se retrouve en usage dans les deux langues, la parenthèse signale l’existence d’une autre locution, qui signifie ou peut faire allusion à l’idée principale que véhicule le mot.

HISTOIRE DU TEMPS PRÉSENT, OU MALAANUM LËNDËM/AAYAAWO NIBBERE…, Information Afrique Kirinapost

 

Photo Une ©Ndarinfo

Share

Il écrit et ne s'arrete jamais d'écrire. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages (essais & romans). Avec humour, philosophie, il raconte les lieux comme personne. Enseignant-Chercheur à UCAD, Abdarrahmane Ngaidé est un historien de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.