YEMI ALADE : LE CANADA LUI REFUSE LE VISA D’ENTRÉE

Attendue ce dimanche 24 juillet 2022 à Montréal pour le concert « bouquet final » du Festival Nuits dAfrique, l’une des plus grandes stars musicales africaines actuelle Yemi Alade s’est vue refuser le visa par les autorités canadiennes. Motif : risque qu’elle veuille s’établir définitivement au Canada. Difficile de croire que l’une des femmes les plus riches (en millions de $US) dans l’industrie musicale nigériane « veuille s’établir définitivement » au Canada en profitant d’un Festival.

YEMI ALADE : LE CANADA LUI REFUSE LE VISA D’ENTRÉE, Information Afrique Kirinapost

Yemi Alade star de la pop nigeriane

 

Avec cinq albums, un EP et de nombreux hits singles à son actif, dont « Johnny », hit mondial (147 M de vues sur Youtube), #Yemi Alade est une des grandes stars de la scène nigériane. Il est surprenant qu’une artiste de son acabit, qui s’est déjà produite devant des milliers de personnes à travers l’Afrique, l’Europe et aux Etats-Unis, mais aussi pour des audiences plus exclusives comme les Nations Unies, le Global Citizen Fund et la famille royale britannique pour ne citer qu’eux, se voit refuser, par le Canada, un visa, avec un motif aussi …farfelu.

Pour des raisons hors de notre contrôle, ce n’est pas Yemi Alade qui fera la clôture du festival, mais bien Sampa the Great, une autre étoile, tout aussi brillante, de la jeunesse africaine, a réagi le Festival international Nuits d’Afrique vendredi dans un communiqué.

Selon Suzanne Rousseau, directrice générale du Festival international Nuits d’Afrique, intérrogée par ici.radio-canada.ca, ce sont d’abord les membres du groupe de Yemi Alade au Nigéria qui se sont fait refuser leur visa, demandé en Afrique. La demande de la chanteuse, déposée deux jours plus tard en France (où elle se trouvait), a elle aussi été rejetée. Puis le dossier a été renvoyé de France en Afrique.

Les musiciens de Yemi sont au Nigéria. Souvent, elle tourne seule, puis se joint à des artistes en Europe et aux États-Unis, mais cette fois-ci, elle voulait vraiment amener son équipe africaine. C’est là que ça a compliqué les choses, explique Mme Rousseau.

Contacté par Radio-Canada, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRRC) a affirmé ne pas pouvoir donner de détails sur le cas particulier de Yemi Alade, en raison de la législation sur la protection de la vie privée.

Selon Suzanne Rousseau, la décision est incompréhensible d’autant plus que les artistes envoient toutes les garanties aux ambassades.

Les artistes envoient pourtant tout, y compris leurs informations de comptes bancaires, pour prouver qu’ils vont revenir dans leur pays d’origine et qu’ils ont quelque chose qui les attache à leur pays. Et Yemi, c’est tellement évident qu’elle ne va pas rester au Canada, car elle est régulièrement en tournée à l’étranger, précise Mme Rousseau.

Pour rappel, Yemi Alade est une artiste déjà nommée aux BET Awards, aux MOBO Awards et a été lauréate de la ‘Meilleure interprète féminine’ aux MTV Africa Music Awards deux années de suite, Yemi Alade est aussi la première star afropop africaine à atteindre 100 millions de vues sur Youtube et VEVO avec son hit Johnny.

Dommage pour le public montréalais !

Dommage pour le Canada !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.