Lee Scratch Perry, mort d’un sorcier des studios

Lee Scratch Perry légende du reggae et sorcier des studios s’est éteint à l’âge de 85 ans. Producteur, inventeur du dub et père du remix, Lee Perry a marqué de son empreinte la musique jamaïcaine et mondiale. Avec des sons venus d’ailleurs, il a contribué à la richesse du patrimoine musicale.
Le mythique Lee Perry qui vient de disparaitre va laisser un gros vide. Il était à la base de beaucoup de révolutions musicales. Ce génie du reggae a transformé, pendant l’été 1966, le ska en rock steady dont les tempos sont beaucoup plus lents. Et la suite tout le monde la connaît, le rock steady donnera naissance au reggae. Lee Perry fait partie de ces quelques protagonistes (avec notamment Frederick « Toots » Hibbert) que l’on crédite d’avoir « inventé » le reggae, du fait de l’avance qu’il avait prise au niveau musical par rapport à d’autres musiciens de l’île.
Parti d’un simple magnétophone à 2 pistes, quand il était jeune, et finir par épater le monde entier avec des sonorités venues de nulle part et dont lui seul en avait les secrets comme le rappelle si bien le grand animateur reggae Cheikh Amala Doucouré, Scratch a plané sur le son comme personne.

 

Rainford Hugh Perry est né le  à Kendal, un village pauvre de fermiers de la paroisse de Hanover au nord ouest de la Jamaïque. Jeune, il est présenté à Clement Seymour Dodd dit Coxsone dans l’espoir de devenir chanteur, cependant ce dernier, trouvant qu’il n’avait pas de voix, refuse de lui enregistrer un disque. Il devient toutefois l’homme à tout faire du studio. Rapidement, dans cette période de « clash », de rivalité dans les paroles des chansons, il montre des talents dans l’écriture mais aussi dans l’arrangement. C’est là-bas qu’il devient conducteur de session d’enregistrement, auditionneur, parolier et même compositeur de chansons. En 1965, il enregistre à Studio One « Chicken scratch », où il figure enfin en tant que chanteur. C’est cette chanson qui rendit public son surnom qu’il portait bien avant et qui figure désormais sur tous ses disques. Cette chanson ainsi que quelques autres ont souvent été enregistrées discrètement en fin de session d’autres enregistrements considérés comme plus importants par Coxsone, qui ne voulait pas entendre Lee Perry chanter.

Pour conquérir le monde, raconte Mamadou Sekk le berger des arts, Bob Marley a eu 3 professeurs: Joe Higgs, d’abord, comme prof de chant, puis Mortimer Planno qui l’a initié au mouvement rastafarisme et enfin Lee Perry qui va véritablement l’initier au son et à la production.

« Le son et le groove de Bob Marley & The Wailers trouvent leurs origines dans l’entente entre les frères Barrett mais aussi en grande partie dans le travail de génie effectué par Lee Perry dans les années 60 et 70. Sans lui, Bob Marley n’aurait jamais eu le même son » souligne le Berger des arts.

Lee Perry  a joué dans une une soixantaine d’albums et autant de compilation. Avec son studio Black, il n’a jamais cessé d’éxperimenter de nouveaux sons, de tenter de nouvelles directions. Son studio BLACK ARK poursuit Mamadou Sekk était un passage obligatoire après bien sûr celui de Coxone Dodd ,le STUDIO ONE au tout début des années 70. Scratch outre Marley, a travaillé avec autres Max Romeo, Paul Mc cartney, Junior Murvin.

Pour Cheikh Amala Doucouré , les albums cultes tels que  » war ina babylon de Max Roméo . « Night food de The HEPTONES ou encore POLICE and thieves de JUNIOR MURVIN  resteront des Pièces maitresses du Reggae roots.

Terminons par cet hommage de Jean Philippe Rikyel à Lee Perry

Il y en a qui jouent du piano, d’autres de la guitare, d’autres de la batterie, et du Violon du trombone du ukulélés de la mandoline du synthétiseur de la cornemuse du djembe du Mélodica  du Balafon de la kora de la cithare du sitar et bien sure de l’hélicon pon pon pon pon etc. etc., et puis il y’ en a un qui jouait de la table de mixage. Merci Lee Scratch Peyry de nous avoir fait découvrir que la table de mixage pouvait aussi être un instrument de musique.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.