« Le temps de la TRANS- ACTION

Après le temps de la compétition où hélas tous les coups étaient permis, est venu celui de l’intelligence et de la concorde n’en déplaise aux cerbères et autres avocats du diable qui n’ont que l’injure et l’invective à la bouche.

Qui a gagné, Qui a perdu, importe peu maintenant, le peuple des urnes qui s’était levé aux aurores pour faire un choix, a parlé.

Un parti pris pour avancer vers un mieux être.

Ceux qui rêvaient du prolongement d’une situation dans laquelle ils trouvaient un moyen pour survivre, peuvent déchanter car c’est fini en tout cas pour le moment.

J’ose espérer que le président de la république ne les entendra point, même s’il peut se permettre en riant, de les regarder s’agiter devant un parterre de journalistes curieux, de les voir suant à grosses gouttes d’une honte qu’ils ne peuvent contenir plus longtemps.

Connaissent-ils encore la honte d’ailleurs ?

A présent le défi est ailleurs je pense, il s’agit de créer de nouvelles passerelles entre ces anciens adversaires pour croiser les capacités des uns et des autres et mener le bateau SENEGAL à bon port.

Deux villes principalement et deux Élus qui semblent irréductiblement opposés au Président de la république doivent forcément se parler rien que pour respecter ce qu’ils appellent la République et ses aisances : MONSIEUR Ousmane sonko et MONSIEUR Barthélémy Diaz.

L’ un est le maire de la capitale du sud irrédentiste et l’autre étant le maire de la capitale du Sénégal !

Si j’avais l’oreille attentive du Président de la république, je lui aurais conseillé de les appeler nommément par une prise de parole solennelle à la télévision nationale afin de trouver un accord minimal pouvant ramener l’harmonie face ce futur proche où tous les trois seront obligés d’être présents.

La ville de Dakar doit organiser les jeux de la jeunesse prochainement avec la présence de Monsieur le Maire et je ne parlerais même pas de tous ces édifices en chantier dans la capitale et qui verront forcément la présence de ces personnalités citées plus haut.

S’agissant du Sud du pays monsieur le Maire Ousmane sonko est devenu une personnalité incontournable, l’intelligence est de saisir cette occasion pour parachever tout ce qui a été fait jusqu’à présent pour ramener cette paix indispensable au développement de cette région si importante pour le pays.

Le préalable sera de museler tous les cerbères et laudateurs stériles à l’esprit kafkaïen qui tentent maladroitement de justifier un positionnement et une stature qu’ils ont perdu depuis fort longtemps à force de toujours ruser.
Ceux-là ignorent totalement que la ruse n’est point l’intelligence, car si ce n’était qu’une question de ruse, les singes seraient à notre place sur terre.

Et même s’il est juste que la politique est le lieu où tout se dégrade facilement, c’est l’intelligence politique qui pousse à rechercher chez l’autre(même s’il est en dehors de notre chapelle), rechercher chez l’autre disais-je, ce qui nous fait défaut.

Oui, il vous faudra forcément vous parler et ce n’est point l’oracle qui le dit mais le résultat sorti des urnes ainsi que la situation géopolitique qui nous encercle.

C ’est cela le temps de la trans action… un rêve? »

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.