L’Académie NBA-Afrique s’installe à Saly

L’Académie NBA Afrique est désormais une réalité sur le continent. Elle a été officiellement installée lundi par le Ministre des sports du Sénégal,  Matar Ba, qui avait à ses côtés, entre autres, le Vice-Président de la NBA, Marc Tatum.

Fruit du partenariat entre Seed Projet et la NBA, l’Académie NBA Afrique s’est installée depuis 2017 à Mbour au centre Diambars de Saly. Elle accueille 24 pensionnaires issus des 8 pays africains : Mali, RDC, Cameroun, Nigeria, Centrafrique, Rwanda, Sénégal, Soudan. Les académiciens séjournent au centre en mode Sports-Études. Pourquoi pas donc, voir le futur Dikembe Mutombo (légende congolaise) sortir de cette Académie ou pour le Sénégal le futur Etienne Preira (ancienne gloire des Lions du basket) ? Le rêve est permis.

En effet, c’est tout le basket africain et surtout sénégalais qui bénéficie, avec cette Académie, d’un centre de haut niveau. Toutes les autorités présentes ont souligné ce formidable bond en avant qu’offre une telle infrastructure basée sur des normes NBA.

« Nous sommes persuadés que ce partenariat va amener haut le basket africain. Aujourd’hui, cette académie doit permettre justement aux jeunes talents de se hisser au niveau NBA et européen. C’est cela que nous saluons «  dira Hamane Niang, Président de FIBA-Afrique, venu prendre part à la cérémonie.

Amadou Gallo Fall, Vice-Président de NBA Afrique et initiateur de cet important projet, ira dans le même sens en soulignant que ce jour était historique.

« Les  jeunes talents du basketball peuvent se mesurer avec ce tout ce qui se fait de mieux dans le monde. Depuis la création de cette Académie, nos jeunes ont eu la possibilité de voyager en République Tchèque, en Hongrie, en France et de se mesurer à leur classe d’âge » a-t-il indiqué.

Outre le patron du basket africain, le Vice-Président de NBA Afrique et les responsables cités plus haut, Saer Seck, Président du centre de Diambars, mais également De Sagana Diop, Shareef Abdu Rah, Cheikh Samb,Oyedeji, Astou Ndiaye, tous pensionnaires de la NBA, sont venus saluer la naissance d’un outil de travail aussi performant pour les jeunes du continent.

Aujourd’hui, avec cette académie et le nouveau Dakar Aréna, stadium ultramoderne inauguré dernièrement, le Sénégal est capable de pouvoir organiser et accueillir n’importe quelle compétition au monde.

 

Credit-photo: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.