Le Sénégal souhaite la restitution de toutes ses oeuvres

Le Sénégal souhaite la restitution par la France de toutes ses œuvres identifiées comme lui appartenant. L’annonce a été faite mardi par Abdou Latif Coulibaly, Ministre sénégalais de la Culture.

 Suite à la remise au Président Macron le 23 novembre dernier du rapport Sarr- Savoy sur le patrimoine africain présent en France, le Sénégal s’est dit disposer à collaborer avec l’Etat français afin de recouvrer la totalité de ses biens. Surtout que le rapport invite la France à tout rendre.

C’est en prenant part à la présentation du Musée des Civilisations Noires (MCN) à la presse, que Abdou Latif a indiqué la position du Sénégal sur cette question. 

« Si nous avons 10.000 pièces identifiées comme étant originaires du Sénégal, nous souhaitons avoir les 10.000 » a indiqué monsieur Coulibaly devant la presse.

Le Bénin, bien avant que le Président Macron commande aux deux universitaires (Felwine Sarr, de l’université Gaston Berger de Saint-Louis au Sénégal et Bénédicte Savoy du Collège de France) le fameux rapport, avait demandé officiellement à la France la restitution des biens culturels lui appartenant. Un retour cher à Patrice Talon. Le Chef de l’Etat béninois, avait d’ailleurs créé un Comité chargé de la coopération muséale et patrimoine entre la France et le Bénin.

Pour revenir à l’ouverture prochaine du MCN, prévue le 6 décembre 2018, notons que l’infrastructure capable de recevoir 18.000 pièces sur une surface de 14.000 m2, attendra avec impatience la restitution des biens culturels.

 

Credit-photo: Musée des Civilisations Noires

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.