Jacob Desvarieux le « dakarois » tire sa reverence

Jacob Desvarieux a tiré sa reverence. Un des co-inventeur du zouk est décédé des suites du Covid-19. C’est une immense perte pour la musique mondiale. Un peu dakarois pour avoir habité dans la capitale sénégalaise durant son enfance et y prendre ses premieres lecons de guitare, Jacob était attaché au Sénégal et au continent noir.

Si vous nés en 1960 et après, quelque soit l’endroit, territoires / pays afrocentriques francophones, continent africain, Caraïbes ou France en particulier, vous avez des chances d’avoir grandi dans les 80  » s avec un genre musical appelé ZOUK. Le Zouk, c’est Jacob Desvarieux qui l’a conçu avec les Pierre Edouard Decimus, Jean Claude Naimro. C’est dire combien celui que l’on vient de perdre est immense. Lié à l’Afrique et fièr de ses racines caribéennes

Le destin musical de Jacob commence au Sénégal. Sa maman veut découvrir l’Afrique par elle-même et ne pas se limiter aux récits qu’en faisait la revue Bingo, « le mensuel d’actualité au rythme du monde noir ». En arrivant en terre senegalaise Jacob a dans ses valises, la guitare que lui avait offert sa maman et qui était en réalité plus un objet de décoration qu’un instrument. C’est au Sénégal que Jacob apprend à s’en servir.

« À Dakar, le hasard a fait que j’habitais en face d’une maison où vivait un musicien professionnel du nom d’ Adama Faye. Il jouait dans l’un des plus grands groupes de la ville et était déjà très connu. comme à l’époque le matériel de musique restait dans les boîtes de nuit où les groupes se produisaient, Adama n’avait pas de guitare chez lui et donc quand il a su que j’en avais une, il me l’a emprunté. J’étais pote avec ses jeunes frères qui savaient tous jouer au moins d’un instrument. J’étais frustré d’avoir un instrument et ne pas pouvoir en jouer comme les autres. Alors j’ai demandé au grand frère de m’apprendre à jouer » racontait Jacob reconnaissant envers son mentor.

Les « jeunes frères » deviendront tous des musiciens de haut rang (Habib Faye futur bassiste et directeur musical de Youssou Ndour, Lamine Faye guitariste du Super Diamono, Vieux Mac guitariste de Ismael Lo… )

Après deux ans passés au Sénégal, Jacob et sa mère retournent en France. À Marseille, il commencera à jouer du rock dans un groupe dénommé les Bad grass. Puis, il arrive à Paris et s’installe comme arrangeur et finira par monter le e Zulu Gang dans lequel il jouera à la guitare et frequentera beaucoup de musiciens africains notamment camerounais, comme Jean-Marie Ahanda auteur-compositeur-interprète futur chanteur des Têtes brulées. Il jouera aussi pour le Guinéen John Ozila. Sa rencontre avec Pasteur Lappé et surtout Toto Guillaume, va le faire decouvrir davantage le makossa . Le makossa influencera beaucoup les creations futures de Kassav.
En 1979, Jacob Desvarieux fait la connaissance de Pierre-Édouard Décimus musicien guadeloupéen et véritable leader du futur Kassav et co-inventeur de Zouk.

Avec les frères Decimus (Pierre Edouard & Georges) et Jean-Claude Naimro, Jacob crèe le groupe KASSAV afin de retourner aux sources des sonorités créoles. L’idée est de présenter une musique afrocaraïbéenne moderne au monde. Le pari est réussi. L’Afrique le continent d’origne des afrocaraïbéens est sous le charme de cette nouveau groupe. Kassav a produit suffisamment d’albums et de chansons pour inscrire le zouk au patrimoine mondial de la culture, jusqu’à impressionner un certain Miles Davis et tant d’autres.

La voix et la guitare de Jacob ont donné des chansons à succès comme « Soucougnan », « Mizik A Bondie », « Aye », « Yelele »,« Zouk la sé sel médikaman nou ni« , « Soulajé yo », « Ou lé » pour en citer quelques-uns.. KASSAV est sans conteste le plus grand groupe français de l’histoire même si l’Exhagone ne leur a jamais totalement accordé la place qu’ils méritent. Le succés de Kassav a traversé des générations. Une longevité inpressionnante. Le groupe a rempli les plus grands stades et les plus grandes salles du monde.

La disparition Jacob Desvarieux va laisser un grand vide. Le groupe Kassav ne sera plus jamais le même sans son charismatique leader. Toutes nos condoléances au groupe Kassav et à la musique. Jacob Desvarieux restera comme un des meilleurs ambassadeurs de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.