Avoir raison avec Noam Chomsky I #03 – Critique des médias : auto-censure et propagande en démocratie

Dans « La Fabrication du consentement », Noam Chomsky analyse les mécanismes de production des savoirs légitimes dans la presse des pays libres. Paru en 1988, son ouvrage propose un cadre de réflexion, basé essentiellement sur les questions de capital et de propriété, pour penser les médias. 

Avoir raison avec Noam Chomsky I #03 – Critique des médias : auto-censure et propagande en démocratie, Information Afrique Kirinapost

Noam Chomsky sur une fresque dans le cadre d’un programme de peintures murales à Philadelphie en 2013• © : Frédéric Soltan/Corbis via Getty Images – Getty

 

On sait de Noam Chomsky… qu’il ne regarde pas la télé. Il écoute peu la radio, essaie parfois de se brancher sur BBC World service… En revanche, il lit beaucoup la presse. Ses amis du monde entier lui envoient continuellement des articles, qu’il compulse et archive scrupuleusement, ainsi que tous les titres que compte la presse américaine, avec un intérêt plus personnel pour le très libéral International Herald Tribune (quand il existait encore sous ce nom – « Si je ne devais lire qu’un seul journal » avait-il dit un jour, « ce serait celui-là »-.

De ses lectures et recensions, Noam Chomsky a fait un livre, co-écrit avec Edward Herman et paru en 1988 sous le titre « La fabrication du consentement », réédité et complété en 2002, et qui reste une référence pour une partie de la gauche qui veut comprendre les mécanismes de production des savoirs légitimes, ou considérés comme tels.

Chomsky n’aime pas dire qu’il a construit une « théorie » pour « des considérations aussi banales », il préfère parler de « cadre de réflexion ». Et s’attarde sur les structures de propriété des médias, lesquels médias jouent d’après lui le rôle de serviteurs des puissants groupes qui les financent.

Seuls les médias en démocratie l’intéressent, parce que la propagande y est d’après lui plus « crédible et efficace » que dans les dictatures. Et à tous ceux qui l’accusent d’encourager au complotisme, il prévient d’emblée que ce serait une attaque trop commode.

Source : les-crises.fr/avoir-raison-avec-noam-chomsky-i-episode-3

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.