RANDY WESTON UN AFRICAIN NÉ EN AMERIQUE

Bara Diokhané • J’ai rencontré pour la première fois Randy Weston dans les années 80, dans un club de jazz de Dakar, le Keur Samba, où il se produisait avec Doudou NDiaye Rose, le tambour- major du Sénégal.

RANDY WESTON UN AFRICAIN NÉ EN AMERIQUE, Information Afrique Kirinapost

Randy Weston dans un film realisé par Bara Diokhané ©allaboutjazz

À la mort d’ Azzedine, fils de Randy Weston et  percussionniste inspiré par les rythmes de Doudou NDiaye Rose, j’étais là quand le pianiste avait ramené ses cendres au Sénégal.  Elles furent dispersées sur l’océan Atlantique, avec… Doudou NDiaye Rose comme maitre de cérémonie.

Lorsque Randy Weston décéda le 1er Septembre 2018, j’ai eu le privilège d’assister à ses mémorables obsèques tenues en l’église St John the Divine de Harlem, et d’être présent lorsque son épouse, la Sénégalaise Fatoumata Mbengue, ramena plus tard ses cendres au Sénégal, au même endroit ou furent dispersées les cendres d’Azzedine, Doudou NDiaye Rose étant décédé depuis 2015, c’est son fils Moustapha le maitre de cérémonie

“C’est en Afrique que j’ai découvert le véritable rôle d’un musicien. Nous sommes des historiens, et, en tant que tels, il relève de notre mission de raconter au peuple la vraie histoire de notre passé, et lui offrir une meilleure vision du futur”. Ainsi s’exprimait Randy Weston, l’Africain né en Amérique, à qui ce film rend hommage.

Photo Une: ©allaboutjazz

Documentaire,

52 minutes

Realisé par Bara Diokhane

Produit par Jun Juba Production

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.