Sénégal, le pays de la Téranga

« Le pays de la Téranga ! Ce sens de l’hospitalité inné et ancré dans la culture nationale, qui se vit à chaque tasse de thé partagée, chaque « bonjour » échangé joyeusement, chaque village où on a décidé de s’attarder un peu ».
L’esprit d’ouverture des différentes ethnies sénégalaises a permis au Sénégal de construire un État-Nation sans ethnicisme ni tensions interethniques. Le fameux cousinage à plaisanterie héritage du royaume du Mandé, mais aussi l’ esprit de dialogue et de tolérance que la société sénégalaise dans son ensemble cultive est la marque de fabrique de cette nation.
Ainsi le Sénégal peut se résumer en un seul mot, Téranga. La Téranga représente la capacité à accueillir les étrangers avec respect, tout faire pour que le visiteur garde un souvenir agréable et inoubliable de sa visite.
Senegaal, jàmm lañu xam ñun, jàmm lañu am. Senegaal, jàmm rekk a fay dox, jàmm lanu xam » chante Youssou N’Dour
Waaw waaw, amul lu gën jàmm, ndax jàmm ci la lépp xaj. Lu waay di ñaan na ci boole jàmm.
👉🏿 Jàmm, la paix ! Rien ne vaut la paix !
 » Jaam mo geen lép » ou la paix est mieux que tout est une culture au Sénégal.
Il s’agit aujourd’hui de continuer à la promouvoir et de l’inculquer aux jeunes générations. Le monde a besoin de paix et de concorde. Ils sont tous les deux fragiles de nos jours, mais il ne faut pas abandonner et renoncer à la quête de paix. C’est un combat permanent !
Share

Mamadou Sekk est un passionné de culture et de musique africaine. Il est l'initiateur du Berger Des Arts (Gaynaako Ñeeñal) The Shepherd Of Arts et Festival Blues D'Afrique / Assoc. Le Berger Des Arts est dédié à la collecte, la conservation, la mise en valeur et l'interprétation des musiques du monde, sous-estimées ou en péril, qui ont contribué à la naissance du Blues afin d'éviter leur disparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.