Orange & MTN s’associent pour le mobile money

Orange et MTN lancent l’interopérabilité du mobile money sur le continent africain, afin d’accélérer le développement des services financiers mobiles. Le partenariat a été signé le 22 novembre à Paris.


Mowali est le nom de l’entreprise commune créée par les deux géants du mobile en Afrique. Elle va rendre possible tout transfert de fonds entre comptes de mobile money, en temps réel et à coût réduit, quel que soit l’opérateur. C’est un coup dur pour la concurence.

Le nouveau service va être proposé à plus de 100 millions de comptes sur 22 des 46 marchés de l’Afrique subsaharienne. En effet, les bases clients mobile money des deux operateurs vont être mises à la disposition de Mowali. Cependant, l’ambition est d’en faire bénéficier les 338 millions de clients de mobile money en Afrique.

Pour Rob Shuter, PDG du groupe MTN, un des objectifs de MTN est d’accélérer la pénétration des services financiers mobiles en Afrique et Mowali est un des moyens de l’atteindre.

« La coopération et les partenariats de cette sorte sont primordiaux lorsque l’on cherche à accélérer le développement et à surmonter une partie des défis auxquels la société moderne est confrontée en termes de dimensionnement, de portée et de complexité » a t-il souligné.

Abondant dans le même sens, Stéphane Richard, PDG d’Orange, a rappelé qu’accroître l’inclusion financière en utilisant les technologies du numérique est un élément essentiel pour le développement économique de l’Afrique.

« En offrant une interopérabilité totale entre les différentes plateformes, Mowali constitue un pas en avant significatif permettant au mobile money de devenir un moyen de paiement universel en Afrique » a soutenu le patron d’Orange.

Mowali est une plateforme qui connecte fournisseurs de services financiers et clients au sein d’un réseau unique. Elle fonctionne comme une société de services, ouverte à tout fournisseur de mobile money en Afrique, y compris les banques, les opérateurs de transfert d’argent et les autres fournisseurs de services financiers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.