MÉNÉLIK II : ROI DES ROIS D’ÉTHIOPIE DE 1889 À 1913

Héritier d’une grande dynastie, Sahle Maryam, ou Ménélik II, naît le 17 août 1844 à Ankober, dans le Choa.  Devenu Negus (roi), il a marqué l’histoire de la riche Ethiopie.

Descendant direct du Roi Salomon et de la Reine de Saba, Ménélik devient négus du Choa à l’âge de 9 ans, à la mort de son père en 1855. Cependant, il est enfermé dans la forteresse de Magdala par l’Empereur Téwodros II. Souhaitant récupérer le trône, il s’évade en 1865. La Grande-Bretagne assiège la ville de Maqdala et Téwodros II se suicide face à sa défaite en 1868. Yohannès IV devient le souverain. En 1886, Zaouditou, fille de Ménélik, se marie avec le fils du nouveau Roi des Rois.

Ce dernier meurt lors de la bataille de Gaballah en 1889, sans laisser de succession. Ménélik Il reprend le trône la même année. Il abolit l’esclavage et fonde Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie, où il installe sa cour impériale en 1890 . Il unifie la région de la Choa avec celle du Tigré et d’Amhara. Le commerce se développe et Ménélik entretient de bonnes relations avec l’étranger.

Il encourage les nouvelles techniques, telles que le télégraphe ou le chemin de fer, et signe le Traité d’Ucciali avec l’Italie en 1889. Néanmoins, la mauvaise interprétation de la langue provoque des conflits. Ménélik déclare ne pas avoir signé pour un protectorat des Italiens. En 1895, la guerre éclate entre les deux pays. L’Éthiopie remporte la guerre, avec une meilleure organisation et une armée de 100 000 hommes. Attaqué en 1895 par les Italiens qui veulent coloniser l ‘Éthiopie, Ménélik les écrase grâce à une héroïque charge à cheval  à la bataille d’Adoua le 1er mars 1896.L’Italie reconnaît son indépendance et signe le traité d’Addis-Abeba. Ménélik II meurt en 1913.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.