L’Algérie, l’Ethiopie, le Nigeria, et l’Afrique du Sud lancent le «G4»

L’Algérie, l’Ethiopie, le Nigeria; et l’Afrique du Sud lancent le «G4». Le Groupe des 4 se veut un cadre de concertation et de coordination sur les questions africaines. C’est toujours une excellente nouvelle lorsque des pays africains nouent des alliances et discutent entre elles.

 

Pour mieux faire face aux nombreux défis qui touchent le continent, 4 Etats membres importants de l’Union Africaine mettent en place le G4. Sur la route de l’intégration, cette nouvelle alliance entend peser de tout son poids sur les devenirs africains. Surtout en cette période où l’Afrique n’arrive pas à parler d’une seule voix. En effet, sur les questions sécuritaires; économiques et sanitaires les pays africains n’arrivent pas toujours à avoir des positions communes.

Selon le Président Muhammadu Buhari du Nigéria, ce groupe G4 a été créé pour coordonner les positions des 4 piliers de l’UA afin de régler par exemple les problèmes de sécurité auxquels fait face le continent africain. Ces dirigeants du Groupe ont insisté sur la nécessité de renforcer le rôle de cette alliance au sein de l’UA, pour rassembler les pays africains. Elle souhaite coordonner les résolutions et les réactions sur les grandes questions. Pour se faire, le G4 veut s’inscrire dans une démarche nouvelle en examinant et en anticipant la réflexion sur ces questions africaines.

L’annonce de la création de cette alliance a été faite par le président éthiopien, Abiy Ahmed. Il a expliqué que ce groupe dit du G4 est fait pour débattre, donner des solutions et coordonner les positions permettant à l’UA de poursuivre son travail avec efficacité et rapidité.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.