Jokko: Communicateur comédien (Par Adama Gaye)

En 2012, seul à refuser de choisir, par écrit, entre la peste Wade et le choléra Macky, dans une élection qui menait le Sénégal vers un bourbier. Nous y sommes. Nul ne peut plus douter de l’incapacité du régime actuel. En plus d’être aussi criminel et démocraticide que son prédécesseur. Macky doit être démis. Il est dépassé.

Il ne lui reste que le Jokko, ultime stratégie du désespoir pour enfumer les esprits. Or, une règle d’or dit qu’en marketing on ne peut vendre qu’un bon produit.

Ses coûteuses et corrompues infrastructures physiques ne peuvent rassurer une jeunesse désespérée. Encore ses blablas chargés de fautes primaires, symboles de son bas niveau 

Ses mensonges sont continûment détricotés. Comme ceux sur la mort de Salif Sadio. Ses manigances exposées: les médias français, y compris le Monde, renvoyés à leurs chères études pour avoir tenté de participer à ce qui ressemble à une longue et vaste campagne de communication pour nous le vendre en leader qu’il n’est pas, surtout pour effacer les crimes qui hantent ses nuits. Son inaptitude à porter les habits de sa fonction se révèlent de plus en plus criarde: ni à l’Union africaine ni au Sénégal, il n’est a sa place, lui l’imposteur.

İl sait que son ombre est recouverte de PETROTİM à la Maison hantée de New York

De son réduit, malgré les airs de communicateur de la dernière heure qu’il tente d’affecter, comédien de piètre engouement, il se sait cerné. Sa dernière opération de relations publiques avec les jeunes à travers son plan de rouerie connaîtra le même sort que la calebasse vide tendue à des chèvres. 

Le flop est partout. Le Sénégal est revenu du mode festif qu’il a tenté de lui imposer en devalisant les exploits de nos joueurs à la CAN.

Après avoir feint d’être sur un nuage, la cigale Macky se trouve les fesses en l’air. Le pire est que dans son zèle de médiocres, il n’a même pas laissé un quelque espace aux fourmis, ce peuple sénégalais travailleur, pour faire leur boulot.

Nous sommes dans une impasse totale. Quand on ne peut pas, on ne prend pas les charges aussi lourdes que celles de conduire les destinées d’un pays.

Le Roi est nu

Adama Gaye est un opposant au régime de Macky Sall.

PS: Si la générosité et la volonté des acteurs essentiels et sérieux de l’opposition s’y prêtent, je suis disposé à être de la course aux législatives puisqu’il est question de passer aux solutions pour notre pays. Le tirer du coma exige une union sacrée à ce stade. My hat is in the ring.

Le silence du pouvoir et celui de ses affidés dans les crimes qu’il partagent et leurs mensonges en disent long sur la puissance de feu de mon rouleau compresseur. Nul n’ose plus bouger. Toutes et tous savent l’arme nucléaire qui attend sous mon doigt par la magie du clic !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.