Hommage à Bouna Medoune Seye

Voilà un an que disparaissait Bouna Medoune Seye. Raison suffisante pour que ses amis ressortent son concept Bukki Teuf ou la fête au village, pour lui rendre hommage le 27 décembre au Relais Route de Ouakam (18 heures). Artiste au long cours, Bouna Medoune Seye est photographe, cinéaste, peintre, écrivain et poète. Il n’a pas fait que le proclamer. Dans chacun de ces domaines artistiques, son oeuvre est colossale. Le photographe de génie qu’il était a beaucoup travaillé sur la thématique du fou, notamment dans son ouvrage  Les trottoirs de Dakar, publié aux Editions Revue Noire, qu’il estime être une part de lui-même. Raison suffisante pour revenir sur cinq sagesses Wolof consacrées à Dof le Fou. C’est dans Bons Mots du Sahel (BMS), rubrique dédiée à Bouna Medoune Seye et aux pensées africaines.

Hommage à Bouna Medoune Seye, Information Afrique Kirinapost

Les trottoirs de Dakar, paru en 1994

« Bépp bopp buy dem, ndof’a nga ca »

« Tout corps qui marche a en lui un peu de folie »

« Dof sonnul, mbokk yaa sonn »

« Le fou n’est pas troublé, seuls ses parents le sont »

« Gaalu dof, du teer »

« La pirogue du fou n’arrive jamais à quai »

« Dof-dof lu ba jall moo gën muus-muus lu ba des fa »

« Vaut mieux se faire passer pour un fou jusqu’à obtenir ce que l’on veut que de trop faire l’intelligent jusqu’à tout perdre »

« Dof du woccu »

« Un fou ne vomit pas »

Vous êtes à Dakar ? Rendez-vous, le 27 Décembre au Relais Route de Ouakam au programme :
-Expo/Installation
-Dara Guissé (xalam)
-Cheikh Lo et Ndigueul Band
-Souleymane Faye
-Ndongo D & Fada Freddy

Hommage à Bouna Medoune Seye, Information Afrique Kirinapost

Bouna aurait aimé cette phrase de Lacan:  » Le fou est le porte-parole de l’inconscient des autres »… Allez, Bukki Teuf. Repose en paix !

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.