Cinq qualités qui ont fait le succès de Youssou Ndour

Le magazine américain Rolling Stones dit de lui ceci: « S’il y a un artiste de world music qui approche cette popularité universelle qu’a connue Boy Marley, c’est Youssou N’Dour, un chanteur doté d’une voix si extraordinaire que toute l’histoire d’Afrique semble y être enfermée . » Youssou N’dour a 60 ans. Depuis 47 ans, il vogue de succès en succès et hisse haut la culture sénégalaise et africaine.C’est une prouesse que peu de personnes réussissent. Comment arrive t-on à ce degré de performance ?  Oui il faut du talent mais quelles autres qualités il faut avoir pour durer  au sommet ? Kirinapost propose 5 qualités qui ont, peut-être, été la clé de cette réussite affolante de You. 

Humilité

C’est seulement au fil des ans, le succès aidant, que Youssou Ndour s’est mis en confiance. Le jeune Youssou a une belle voix mais est assez timide. Son père qui élève ses enfants avec sévérité et rigueur l’aide inconsciemment à se forger une carapace et à ne pas succomber par exemple dans l’alcoolisme ravageur qui empêcha beaucoup de grands artistes de talent de l’époque à faire la carrière qu’ils devaient faire. Youssou, lui veut réussir dans la musique sans trop décevoir son père et garder ses valeurs. Cette attitude et cette volonté, l’obligent, le contraignent. Ancré dans ses racines, ouvert sur le monde, Youssou a su gravir les échelons avec humilité et sans avoir le melon.

Ecoute et curiosité

Youssou fait confiance aux meilleurs de chaque domaine. Il écoute, prend des avis d’experts et fonce. Il n’hésite pas à apprendre, à demander, a soif d’aller plus loin et de sortir de sa zone de confort (Dakar-Kingston & Egypt). Ce principe, il l’appliquera et dans la musique et dans les affaires. Le succès est total. Même à l’avènement des réseaux sociaux, il montra une présence déconcertante clouant au pilori des artistes plus jeunes sensés pourtant incarner la génération Youtube, Twitter et autres. C’est cette écoute qui lui permet de se laisser convaincre lorsque Adama Faye lui suggère un talent comme Habib Faye. Il lui confiera la direction artistique et musicale de sa carrière. Il ne l’a pas regretté. Son parcours de chanteur est parsemé d’hommes et de femmes exceptionnels qui lui ont apporté, à un moment de sa riche trajectoire, ce petit plus qui n’est pas tout mais qui est tellement impactant. Le mérite de Youssou est d’avoir été à l’écoute.

Habiter chez soi

Youssou vit à Dakar et n’a jamais quitté son pays pour aller vivre à l’étranger. Salif Keita, Alpha Blondy, Koffi Olomidé, ses contemporains se sont tous établis en France au firmament de leur carrière. Le fait est que quand vous venez de la « World Musique », au début vous êtes adulés mais plus les années passent, plus vous devenez un artiste de second rang, vous ne faites plus rêver, vous ne venez plus d’ailleurs. Youssou a toujours été cet artiste qui dans les années 90 parcourait le monde avec un nouvel album et apportait un vent frais partout où il passait. Tant et si bien, que Salif Keita, Alpha Blondy et autres ont vu leurs carrières reprendre des couleurs lorsqu’ils sont rentrés en Afrique. Dans son antre du Thiossane, boîte de nuit qu’il a occupe pendant presque 30 ans s’y produisant tous les VSD à chaque fois qu’il revenait de tournées internationales, Youssou y a forgé beaucoup de ses plus gros tubes. Lui et ses musiciens y ont acquis une expertise peu égalée. Vivre dans son « Dakar », se réveiller à coté de la plage de Soumbedioune, côtoyer les cars-rapide, traverser Sandaga, humer les odeurs du Tiebou Djeune, boire ses « trois normaux » (séance de thé) et faire un tour dans le Sénégal des profondeurs si le temps le permet, à contribuer à garder intactes son inspiration et sa capacité à proposer au monde une musique venue d’ailleurs, imprenable et aguichante.

Le Sens de l’équilibre

L’une des plus grandes forces de Youssou Ndour est son sens de l’équilibre. Fier enfant de la Medina, il en reste pas moins un grand dakarois et un amoureux de Saint-Louis. Il chérit ses origines sérères et revendique son appartenance à la famille Gawlo. C’est de cette lignée des Gawlo, qu’il tire grâce à sa grand-mère Mame Marie Sène,(Hope) une connaissance aiguë des us et coutumes du Sénégal. Respectueux des anciens, il a tiré profil de ses accointances avec Ndiaga Mbaye ou Samba Diabaré Samb. D’Alboury à Birima en passant par Walo, Gamou ou encore Badiane, Youssou a magnifié son pays. Appartenant à la confrérie Mouride (Bamba), il n’en est pas moins attaché à la famille Tidiane de Tivaouane (Dabakh, Emigrés) et Omarienne (Oumar Foutiyou Tall) ainsi qu’aux autres foyers confrériques et religieux, l’église en l’occurrence. Il chante tout le Sénégal. Ses chansons sont rarement polémiques et essayent toujours de respecter les codes de la société sénégalaise.

Une voix exceptionnelle

C’est sa carte principale évidemment. Pour beaucoup de témoins, lorsque le jeune Youssou commence à chanter au Miami (club réputé) dans le milieu et fin des années 70, le Tout-Dakar parle de la nouvelle pépite. Telle une trainée de poudre, l’info circule à une grande vitesse. Son éclosion fait trembler tous les artistes de l’époque. Son ambition et sa détermination feront le reste. C’est cette voix exceptionnelle qui attire Peter Gabriel (moment clé de la vie artistique de Youssou). La star de la pop anglaise et auteur de  » Biko » permettra à Youssou d’assoir une véritable carrière à l’international. « C’est la plus belle voix du monde » a dit Gabriel. Un autre de ses compères Sting dira: « C’est le chanteur, dont la voix donne la chair de poule. » D’autres rencontres déterminantes suivront, toujours attirées par cette superbe voix… Spike Lee, Neneh Cherry (Seven Seconds). Un sens des affaires, plus une voix unique, ajoutez une capacité hors-pair pour choisir ses combats (droits de l’homme, dette, faim, paludisme, unité africaine ou encore paix dans le monde) et vous avez un leader, une icône pour tout un continent. Docteur Honoris Causa de Yale, ambassadeur de la FAO, de l’UNICEF et… artiste africain du XXe siècle de la BBC par exemple. Rien que ça !

Credits: bythelake.ch

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.