Chine: Le « vaccin du peuple » accordé à 69 pays en développement dont le Sénégal ?

Onze pays africains ont reçu le vaccin chinois contre le Covid-19. Le « vaccin du peuple » est une aide vaccinale sans contrepartie accordée à 69 pays en développement. le Congo-Brazzaville, l’Egypte, le Gabon, la Guinée, la Guinée équatoriale, le Maroc, le Mozambique, le Niger, le Sénégal, les Seychelles et le Zimbabwe ont reçu leur vaccins. Le Niger est celui qui en a reçu la plus grosse quantité, avec 400 000 doses. C’est le journal le Monde qui donne l’information.

Les autorités chinoises vantent le don en faveur d’un « vaccin du peuple », « accessible », « abordable » et « fiable » pour tous les pays en développement. Sauf pour le Sénégal peut-être dont les autorités assurent qu’elles ont acheté les 200.000 doses provenant de Pekin. Elles le répètent à qui veut l’entendre.

En tout cas selon Wang Jian chargé d’affaires, sur le site de l’ambassade de Chine à Nouakchott, son pays est entrain de contribuer à ce que le vaccin arrive dans toutes les régions du monde.

 » La Chine est en train d’accorder l’aide vaccinale sans contrepartie à 69 pays en développement, a exporté ou est en train d’exporter des vaccins dans plus de 40 pays [à travers le monde] et soutient une dizaine de pays dans la production et la transformation de vaccins chinois, contribuant ainsi à accroître la capacité de production mondiale » a soutenu le diplomate au moment où la Mauritanie recevait 50 000 doses du vaccin chinois Sinopharm ainsi qu’un lot de respirateurs envoyé par Pékin.

Presque tous les pays africains dépendent du mécanisme de solidarité internationale pour démarrer leur campagne de vaccination. Depuis début mars, le continent a reçu 16 millions de doses sur les 600 millions promises cette année afin d’immuniser 20 % de la population. Une dizaine de pays attendent encore leur première livraison.

L’Angola a également reçu le don du gouvernement chinois de vaccins contre le COVID-19 de Sinopharm, ont indiqué des sources gouvernementales.

« La Chine est le premier pays à fournir à l’Angola un soutien en matière de prévention des épidémies, a fourni à l’Angola du matériel anti-épidémique à de nombreuses reprises et a partagé avec l’Angola une expérience anti-épidémique avancée pour l’aider à mieux faire face au défi de l’épidémie », a expliqué la ministre angolaise de la Santé, Silvia Lutucuta, notant que la Chine est également le premier pays à fournir une assistance en matière de vaccins à l’Angola.

Au Sénégal, la campagne de vaccination a commencé le 23 février dernier.Pour la mener à bien, Dakar outre l’achat des 200 000 doses à la Chine a reçu 324 000 autres vaccins de la part d’AstraZeneca grâce au mécanisme de solidarité internationale Covax. Près d’un million de vaccins supplémentaires devrait arriver dans les prochains mois. le Sénégal a également investi d’après les autorités dans 1 117 réfrigérateurs homologués par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour la conservation des vaccins entre 2 et 8 degrés. Du matériel dont le coût est estimé à plus de 3 Milliards de francs CFA.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.