Amadou Hampaté Bâ : vivre avec l’autre

Amadou Hampaté Bâ est un ethnologue et écrivain d’origine malienne. Il est né à Bandiagara en 1901 et est décédé à Abidjan en mai 1991. Amadou Hampaté Bâ a défendu, toute sa vie durant, un dialogue des cultures et des religions, bien aidé en cela par la formation que lui inculqua son maître et guide spirituel. Du sage de Bandiagara à qui il consacra un formidable ouvrage intitulé : « Vie et enseignement de Tierno Bokar, le sage de Bandiagara »en 1957, il apprit, entre autres, la tolérance et l’amour des autres. Voici cinq réflexions inspirantes d’Amadou Hampaté Bâ autour de ces deux notions.

 

« Celui qui sait qu’il ne sait pas, saura. Celui qui ne sait pas qu’il ne sait pas, ne saura pas. »

« Toute réalisation, qui ne fait pas le bonheur de l’homme est un long feu. Toute notre évolution doit être l’homme. »

« En Europe, quand vous regardez quelqu’un droit dans les yeux, c’est de la sincérité, en Afrique c’est de l’insolence. Il faut savoir apprendre de l’autre. Nous avons quelque chose en commun. Seulement, c’est comme la lumière solaire dans un prisme : le rayon entre et se réfracte en sept couleurs, mais elles ont la même couleur d’origine. »

« L’homme qui rompt avec sa culture et sa civilisation pour adopter celle de l’autre, voilà un sous-développé. C’est comme quelqu’un qui va labourer le champ d’un autre. Cela peut se faire, mais qu’il vienne de temps en temps labourer le champ de son père. C’est plus profitable pour lui. »

« Certaines vérités ne nous paraissent invraisemblables que, tout simplement, parce que notre connaissance ne les atteint pas. Ce qu’il faudrait, c’est toujours concéder à son prochain qu’il a une parcelle de vérité et non pas de dire que toute la vérité est à moi, à mon pays, à ma race, à ma religion. »

Amadou Hampaté Bâ a écrit plusieurs ouvrages et a reçu de nombreux prix, notamment « L’Étrange Destin de Wangrin » en 1973 (Grand prix littéraire d’Afrique noire ) et « Amkoullel l’enfant peul » en 1991 (Grand prix littéraire d’Afrique noire).

 

jeuxvideo-live.com/blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.