50 ans après le dernier, le prochain roman de Soyinka sortira en septembre

 48 ans après son dernier roman, Une saison d’anomie Wole Soyinka replonge dans ce genre littéraire de nouveau. Il sortira Chronicles of the Happiest People on Earth en septembre prochain. L’ouvrage est seulement le troisième célèbre auteur et dramaturge nigérian.

Presque 50 ans que Wole Soyinka ne s’était pas mis au roman. C’est dans sa résidence au Nigeria, où il est confiné depuis le début de la pandémie Covid-19 que l’écrivain a écrit Chronicles of the Happiest People on Earth .

Le nouveau roman qui sortira chez Bloomsbury, raconte l’histoire d’un pacte et d’une alliance scellés entre quatre amis, pour réaliser un changement majeur dans leur nation. Désormais au dernier stade de l’âge adulte, face à un paysage politique en évolution et à un changement de gouvernement, ils se séparent, se réunissent, naviguent dans des relations familiales complexes et sont de plus en plus reconnus dans leur profession. Pendant ce temps, leurs chemins s’entremêlent avec ceux d’éminents religieux, dirigeants communautaires et gouvernementaux, et le vent commence à se retourner contre eux, avec des conséquences désastreuses.

C’est un livre attendu. Le Prix Nobel de Littérature 1986, premier auteur noir à recevoir cette distinction, montre encore dans cet ouvrage son engagement et prouve qu’il reste un observateur attentif de la société nigériane. Humaniste, militant pour la justice, emprisonné plusieurs fois pour ses différents combats contre les dictatures dans son pays, il est condamné à mort par contumace en 1994. Depuis la fin de son exil en 1998, il vit dans son pays. L’homme âgé de 86 ans aujourd’hui est une icône vivante du Nigeria.

Auteur de plus de trente titres dans tous les genres, Soyinka a toujours été une voix courageuse pour les droits de l’homme dans le monde et une force dans la politique nationale. La question se pose. Que nous réserve ce nouveau roman ?

Chronicles of the Happiest People on Earth contient ainsi ce qui a fait de Soyinka l’auteur qu’il est aujourd’hui. On y retrouve des personnages puissants, attachants, des thèmes récurrents dans son œuvre tels que l’amitié, la trahison, la foi, l’espoir et la mort. Ce qui est qualifié par son éditeur de « tour de force narratif » est un roman aux allures de tragédie ayant pour toile de fond le Nigeria contemporain. Wole Soyinka vient encore une fois de confirmer cette posture de vigie, observateur privilégié des mutations sociales, économiques et politiques du Nigéria, ce pays qu’il chérit.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.