Une belle victoire et des exigences

« Non seulement il faut être exigeant envers tout entraîneur, mais au-delà du football, il faut être exigeant envers toute personne à qui une responsabilité publique est confiée ». Ce sont des mots de l’entraîneur de football du Sénégal.

Aliou Cissé est un entraîneur politique. Il part du football pour dire des vérités générales sur la situation nationale.

Une belle victoire et des exigences, Information Afrique Kirinapost

Parade des fennecs dans les rues d’Alger en 2019 après avoir gagné la CAN. Ca bus impérial baa la…

Il a aussi parlé de la Casamance. Son message est que cette région fait partie du Sénégal. Du fait d’anciens errements, qui persistent encore, elle devrait davantage sentir son inclusion. Aliou Cissé joue sa partition. Il le fait admirablement en incluant des joueurs méritants issus de cette région dans l’équipe nationale.

Être exigeant envers les responsables de la fédération de football, c’est leur signifier que le football local doit être mieux développé. Les centres de formation doivent fleurir partout dans le pays.

Ces centres doivent être les pourvoyeurs en joueurs des clubs, lesquels solidifient l’équipe nationale. Les expatriés viendront l’enrichir.

Disposer de bonnes infrastructures sportives, pas qu’à Dakar, est un gage de qualité.

De jeunes joueurs considérés uniquement comme des matières premières destinées à l’exportation, cela devrait nous interpeller.

Des joueurs formés en interne, brillant d’abord dans des clubs locaux qui gagnent des trophées continentaux, sont là preuve d’un football local bien géré.

Une équipe nationale qui brille, des clubs qui ne brillent pas, c’est une anomalie.

Une équipe nationale ne compte pas que sur des humeurs de binationaux qui tergiversent sur des choix de drapeaux nationaux.

Avoir un seul joueur issu du championnat local dans une équipe nationale, c’est aussi une anomalie. Le football a rendu heureux. Rendons-le rayonnant.

Une belle victoire et des exigences, Information Afrique Kirinapost

Open top bus du club égyptien Al-Ahly. Loin d’un porte-bagages

À ce propos, l’Égypte, un pays qui a rendu son football local rayonnant, lequel pourvoit en bon joueurs son équipe nationale, laquelle est la plus titrée du continent africain. Pourvu qu’on s’en inspire pour l’avenir. L’instant est idéal.

N. B. Ce message doit être régulièrement adressé au ministre des Sports et aux membres de la fédération. C’est au fond le message politique d’Aliou Cissé.

Share

Khadim Ndiaye est philosophe, historien et éditeur sénégalais. Membre du Collectif contre la célébration de Faidherbe, il travaille beaucoup sur les questions de mémoires et celles qui touchent au fait coloniale. Grand militant des langues nationales, Khadim est auteur de: "Le français, la francophonie et nous". Les analyses de ce disciple de Cheikh Anta Diop, élève de Boris Diop et de Souleymane Bachir Diagne sont sur Kirinapost.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.