WIA : pour que les femmes conduisent le changement

La 3ème édition de l’initiative « Women In Africa » (WIA) se tiendra cette année à Marrakech. Organisée par des entrepreneuses africaines et européennes, la plateforme est devenue désormais une partie intégrante de l’agenda international.

Lancée en 2016, WIA Initiative est la première plateforme digitale innovante de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders à haut potentiel. Elle se compose du WIA Club, qui organise différentes rencontres sur le continent, du WIA institut (data/étude) et de la Fondation WIA Philanthropy, dont l’objectif est de soutenir les femmes entrepreneuses.

Vendredi dernier, les organisatrices se sont réunies à Londres pour discuter d’éventuels partenariats à même d’encourager les femmes africaines à se lancer dans le domaine de l’entrepreneuriat.

La Présidente et CEO de Women In Africa, Hafsat Abiola, a expliqué que le but de cette rencontre est de présenter les femmes de WIA aux entrepreneurs britanniques et de faire connaître l’action de cette organisation à une échelle plus vaste, afin de trouver de nouveaux partenaires souhaitant s’engager à soutenir les femmes africaines à haut potentiel, pour avoir plus d’impact et d’influence dans l’ensemble du continent.
« Un grand succès est toujours le fruit d’un grand soutien », a-t-elle relevé dans une déclaration à la MAP en marge de cet événement, poursuivant qu’au lieu d’attendre que les gens viennent demander ce dont on a besoin, nous devons aller vers eux et exposer nos souhaits et nos ambitions ».

Quant à Abdeslam Aboudrar, l’ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni, présent à la rencontre, il a rappelé la volonté du royaume de consolider la coopération Sud-Sud.

« Le Maroc s’est toujours engagé à consolider la coopération Sud-Sud au sein de son continent mère. Cette dynamique a été accélérée d’une manière remarquable au cours de la dernière décennie, sous l’égide de S.M le Roi Mohammed VI », a souligné le diplomate pour justifier entre autre le choix du Maroc d’accueillir pour la troisième fois ce forum.

Selon Monsieur Aboudrar, après la réussite des deux précédentes éditions, le sommet de 2019 de WIA viendra consolider et étendre cette plateforme dédiée à la promotion du leadership de femmes africaines.

Chaque année, ces femmes leaders se réunissent pour débattre autour des moyens de renforcer l’impact de la femme africaine dans le développement du continent et des différents projets susceptibles de promouvoir le leadership féminin africain, en matière d’affaires et d’économie.

Dans son discours, la patronne de WIA a insisté sur la volonté d’amener « les femmes à conduire le changement en Afrique pour édifier un nouvel avenir dans le continent ». 

Prenant la balle au bond, Aude de Thuin, fondatrice de Women in Africa, a insisté sur le « rôle important de l’économie dans l’évolution des sociétés » et l’ambition qu’a leur organisation de « placer les femmes africaines au pouvoir, mais sans exclure les hommes ».  

Active au Sénégal, la plateforme y a organisé l’année dernier son premier sommet régional (Afrique de l’Ouest). L’événement s’est déroulé à Toubab Dialaw (quelques kilomètres de Dakar), plus précisément à l’Ecole des Sables de la mythique Germaine Acogny.  Sous le Thème retenu : « L’entrepreneuriat des femmes africaines : comment faire levier ? », la sociologue Fatou Sow Sarr, Directrice du laboratoire genre de l’université Cheikh-Anta-Diop de Dakar, Sylvie Sagbo Directrice Générale de Lysa et Co, ou encore Solange Rokhaya Ndir Responsable chez Orange Sénégal d’un programme pour faire du numérique un outil d’implication économique et d’autonomisation des femmes, ont pu échanger sur les voies et moyens à identifier afin d’aider davantage de femmes à sauter le pas et devenir entrepreneuse. Pour information, Solange Rokhaya Ndir est à la fois ambassadrice de WIA au Sénégal et Vice-Présidente de l’Association des Femmes Sénégalaises dans le Secteur des nouvelles Technologies (FESTIC).

Rendez-vous est donc pris pour Marrakech 2019. Gageons que ça sera un grand moment d’échange et de réflexion en faveur de la cause des entrepreneuses du continent et du monde.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *