TAM TAM L’ETAT !!! D’URGENCE !!!

Le concept de l’honnêteté ne veut plus rien dire. Il faut parler de légalité. C’est elle seule qui a le pouvoir de légitimer les formes les plus raffinées de la grande escroquerie que l’on nomme » le commerce entre les hommes » Albert Brie « Passées les bornes, il n’y a plus de limites »…La connerie n’est décidément plus ce qu’elle était censée être, à savoir une « affaire de cons ».

Le niveau monte et la concurrence est rude pour en devenir le Roi. Mais un Con, ça ose tout !!! C’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît. Les actes que Le « Docteur » Amadou Samba à commis, sont pires qu’un Crime. Ils relèvent de la Faute de Goût collective qui a pu permettre à une telle supercherie de prospérer durant 7 années jusqu’au cœur du pouvoir.

Nous pensions naïvement en avoir fini d’avec les « Affaires Johnny Ba ou Gadiaga » qui ont pu se trouver en situation d’escroquer des Premiers Ministres de manière tellement vulgaire, que nous nous sommes avant tout interrogés afin de comprendre comment de tels histrions ont pu se trouver ne serait-ce qu’à proximité de nos locaux républicains et administratifs, a fortiori dans les bureaux de nos ministres, vautrés dans leurs canapés en cuir.

En pleine gestion difficile s’il en fût de cette crise sanitaire qui plonge le Sénégal et ses citoyens dans une profonde inquiétude quant à leur avenir et celui de leurs enfants, alors que chaque jour, à chaque instant, des recommandations et même des ordres sont donnés à la population, laquelle les respectent, tant bien que mal, avec leur traditionnel fatalisme, le Pouvoir juste à cet instant vient nous désespérer de l’adage qui veut que pour bien balayer un escalier, il convient de le faire en allant du haut vers le bas.

Qu’à cet homme extrêmement bien réseauté dans le marigot républicain, les plus hautes autorités de notre pays aient pu confier certaines tâches et missions, relève soit de l’incompétence, soit de la complicité. Que durant 7 ans, aucun des ministres, cadres et notables du « « Macky », n’ait parcouru sa page Facebook et regardé ses post et photos de profil, est désopilant de légèreté et de désinvolture vis-à-vis de « LA CHOSE PUBLIQUE », comme peut l’être LA SANTE DES SENEGALAIS.

Qu’un médecin soit « confiné » aussi loin du Robert et du Bescherelle, qu’il « OSE » se chausser de telles pompes à halluciner son épouse, a pu logiquement alerter les hommes de Pasteur… Ceux qui nous diront que depuis 2013 ce clown les a bernés, insultent nos intelligences… Dans cette sinistre tragi-comédie, banalement et tristement sénégalaise, les citoyens souhaitent ardemment retrouver « L’ETAT ». Dans toute sa puissance, et sans aucune faiblesse coupable de considérer l’importance des liens que cette brute impitoyable entretiendrait avec tel ou tel proche de QUI QUE CE SOIT… L’ETAT aussi se doit d’être impitoyable, faire œuvre de Justice rapidement, et ne surtout pas empêcher un exemplaire et dissuasif verdict.

Que désirent voir et sentir les sénégalais ? DE L’ETAT !!! et « D’URGENCE » !!! Ils veulent plus d’état pour stopper cette folklorisation obscène du don, surtout télévisé, par d’obscurs entrepreneurs ou artistes en mal de publicité. Ils veulent que leur ETAT leur dise et leur rende visible ce « Budget de Guerre » de 1000 milliards, et éloigne d’eux l’idée que ces milliards vont encore partir en « 4×4 ». Ils veulent, ces sénégalais, que leur ETAT contraigne ces grosses multinationales auxquelles il a filé tous les gros marchés de notre émergence, de cotiser dans la caisse de cette intendance de guerre, et aide plutôt notre « secteur privé » auquel il n’a laissé que les miettes du festin, à sortir de cette crise sans trop de casse.

Les sénégalais attendent de l’Etat qu’il prenne urgemment d’importantes mesures sociales, avant que des « Hommes » ne deviennent des « Loups » pour les autres hommes, et nous fassent côtoyer les abîmes de la barbarie, lorsque justement, « Franchies les Bornes, il n’y aurait plus de limites », permettant à toutes sortes de veuleries de se répandre dans un pays qui n’a absolument pas le temps de gérer LA COLERE. Pour le coup, ce serait une énorme CONNERIE !!!

©LibreAfrique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *