Sous l’arbre à palabres: La parole du griot Mamadou Kouyaté

« Je suis griot. » C’est moi, Djeli Mamadou Kouyaté, fils de Bintou Kouyaté et de Djeli Kedian Kouyaté, maître dans l’art de parler. Depuis des temps immémoriaux les Kouyaté sont au service des princes Kéita du Manding: nous sommes les sacs à parole, nous sommes les sacs qui renferment des secrets plusieurs fois séculaires.

L’art de parler n’a pas de secret pour nous; sans nous les noms des rois tomberaient dans l’oubli, nous sommes la mémoire des hommes; par la parole nous donnons vie aux faits et gestes des rois devant les jeunes générations.


Je tiens ma science de mon père Djéli Kedian, qui la tient aussi de son père; l’Histoire n’a pas de mystère pour nous; nous enseignons au vulgaire ce que nous voulons bien lui enseigner, c’est nous qui détenons les clefs des douze portes du Manding.


Je connais la liste de tous les souverains qui se sont succédé au trône du Manding. Je sais comment les hommes noirs se sont divisés en tribus, car mon père m’a légué tout son savoir: je sais pourquoi tel s’appelle Kamara, tel Kéita, tel autre Sidibé ou Traoré; tout nom a un sens, une signification secrète.
J’ai enseigné à des rois l’histoire de leurs ancêtres afin que la vie des anciens leur serve d’exemple, car le monde est vieux, mais l’avenir sort du passé.


Ma parole est pure et dépouillée de tout mensonge; c’est la parole de mon père; c’est la parole du père de mon père. Je vous dirai la parole de mon père telle que je l’ai reçue; les griots de roi ignorent le mensonge. Quand une querelle éclate entre tribus, c’est nous qui tranchons le différend car nous sommes les dépositaires des serments que les ancêtres ont prêtés.


Écoutez ma parole, vous qui voulez savoir ; par ma bouche vous apprendrez l’Histoire du Manding.
Par ma parole vous saurez l’Histoire de l’Ancêtre du grand Manding, l’Histoire de celui qui, par ses exploits, surpassa Djoul Kara Naïni; celui qui, depuis l’Est, rayonna sur tous les pays d’Occident.
Ecoutez l’Histoire du fils du Buffle, du fils du Lion. Je vais vous parler de Maghan Soundjata, de Mari-Djata, de Sogolon Djata, de Naré Maghan Djata; l’homme aux noms multiples contre qui les sortilèges n’ont rien pu. »

Ouvrage: Soundjata, ou l’épopée mandingue
Auteur: Djibril Tamsir Niane

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *