l’Europe plaque tournante du commerce de l’ivoire

L’UE est profondément impliquée dans le commerce de l’ivoire. Des tonnes d’ivoire sont importées, exportées et négociées sur son territoire. L’Europe prête ainsi main forte aux tueurs d’éléphants. Réclamons l’interdiction totale du commerce de l’ivoire, y compris en Europe !

L’idée selon laquelle l’Europe n’aurait rien à voir avec le commerce de l’ivoire est fausse. En fait, c’est tout l’inverse : l’Europe sert de plaque tournante entre les éléphants braconnés en Afrique et l’ivoire vendu en Asie et joue un rôle central pour le commerce légal et illégal de l’ivoire.

La vente, l’importation et l’exportation d’ivoire ancien sont légales en Europe. Une véritable aubaine pour les criminels. L’existence d’un marché légal leur permet d’écouler l’ivoire illégal issu du braconnage.

L’ivoire est ainsi proposé ouvertement au sein de l’UE lors de ventes aux d’enchères, dans les commerces et sur internet. Certaines entreprises européennes se sont même spécialisées dans l’achat et l’exportation en Asie de l’ivoire : au cours des dernières années, plus de sept tonnes d’ivoire ainsi que 12 000 sculptures en ivoire ont été vendus pour les seuls clients de Hong Kong.

Difficile de savoir combien d’ivoire illégal transite par l’UE, et par la même le nombre d’éléphants tués.

La communauté internationale a appelé tous les gouvernements à fermer leur marché national de l’ivoire lors des dernières grandes conférences de la CITES et de l’UICN. La Commission européenne refuse de le faire jusqu’ici et ce faisant entrave les efforts entrepris au niveau mondial pour sauver les éléphants.

Exigeons l’interdiction totale et sans restriction du commerce de l’ivoire à l’intérieur et en dehors de l’UE. C’est le seul moyen pour mettre un terme au braconnage de masse que subissent les éléphants.

 

Source: www.sauvonslaforet.org

Signez la pétition: https://bit.ly/31ugB32

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *