Lahou Keita, chef d’entreprise dans l’aéronautique

Lahou Keita est la première femme noire au monde à avoir créé une entreprise dans la maintenance aéronautique. Elle est inspectrice avion et experte dans la maintenance aéronautique. 

Certains métiers semblent être des zones réservées aux hommes exclusivement. Des femmes tentent de les faire reculer jour après jour. Parmi celles-ci, Lahou Keita. Elle a co-fondé avec sa soeur, Keitas Systems, une société de conseil et d’expertise aéronautique.

« L’aéronautique est un secteur très compliqué pour les femmes, surtout quand elles sont d’origine Africaine, où il faut faire sa place, et se faire respecter. Les femmes ont une approche beaucoup plus sécuritaire, ce qui peut générer des conflits avec nos homologues masculins » explique l’entrepreneuse dans une interview accordée à africanshapers.com.

Fort de ce constat, Lahou Keita décide de se lancer en créant sa propre entreprise denommée Keitas Systems .

« J’ai décidé de créer ma boite car je ne voulais plus être tributaire des décisions des hommes que je ne trouvais pas toujours justes, car j’appréhende la gestion de la maintenance des aéronefs différemment » raconte-elle.

L’entreprise, basée à Nantes, a aussi implanté une filiale au Québec. Keitas Systems est notamment sous-traitant de Dassault Falcon Service au Bourget, pour les inspections des Falcons dans le cadre d’achats et de ventes d’aéronefs. Lahou Keita a aussi créé «Tempeus »,outil pionnier au monde qui permet de faciliter le suivi de maintenance lorsque l’avion est en chantier. 

Au Canada, Keitas systems met en place le premier hub aéronautique au monde à l’échelle d’un pays, appelé «Maintenance Hub Canada». Celui-ci permet, entre autres, aux ateliers de lutter contre la pénurie de main-d’œuvre des personnels techniques. 

Sortie de l’École Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) en France, afin d’intégrer les métiers de la maintenance aéronautique, Lahou Keita commence sa carrière aéronautique aux Aéroports de Paris, à Roissy Charles de Gaulle, au département de centrage des avions. Elle passera par la suite chez Dassault Falcon Service à l’aéroport du Bourget dans la  gestion de maintenance. Madame Keita qui parle 6 langues dont le chinois, poursuivra sa carrière en Suisse ( à Genève) dans des centres de maintenance comme Ruag Aviation (appartenant à la Confédération Suisse) et Jet Aviation. Enfin en 2011 elle crée avec sa soeur Fatou Keita, docteur en médecine et diplômée d’HEC en Hautes finances d’entreprises, Keitas systems.

 

©africanshapers.com

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *