« Dialogue, tolérance et paix » par la Radio

La Journée mondiale de la radio sera célébrée ce 13 février. Sous le thème : « « Dialogue, tolérance et paix », elle donne l’occasion, en ces temps de campagne électorale au Sénégal, de rappeler la nécessité d’utiliser à bon escient ce media à faible coût et accessible à toutes les couches de la population.

La radio est un moyen de communication à faible coût, particulièrement adapté pour toucher les communautés isolées et les personnes vulnérables (les analphabètes, les personnes souffrant d’un handicap, les jeunes, les pauvres), et qui donne à tous, quelque soit le niveau d’instruction, la possibilité de participer au débat public. Dès lors, il est important qu’elle soit entre des mains expertes et soucieuses d’éveiller et d’informer en toute équité.

Elle joue un rôle majeur, notamment en temps de conflits, favorisant le dialogue entre parties prenantes et servant de support pour les initiatives de paix. La tristement célèbre Radio des Milles collines au Rwanda est un exemple parfait sur la dangerosité d’un tel media lorsqu’il est au service d’une propagande de haine.

La Radio des Milles collines permettra en 1993 aux extrémistes hutu de propager leurs appels à la haine raciale. En effet, elle fut la première à annoncer l’attentat contre le président Habyarimana sur les ondes. Ensuite, durant les 100 jours qui suivirent, elle incitera quotidiennement la population hutu à massacrer des Tutsis.

En effet, la radio reste le moyen le plus dynamique, le plus réactif et le plus attractif qui existe. Là où les réseaux sociaux et la fragmentation du public peuvent nous restreindre à des « cocons médiatiques », où tous partagent les mêmes idées, la radio est particulièrement apte à rassembler les communautés et stimuler un dialogue positif pour le changement.

La radio participe activement aux systèmes de communication d’urgence et à l’organisation des secours après une catastrophe. À l’heure de la convergence des médias, les services radiophoniques évoluent et adoptent de nouvelles formes avec les technologies numériques (haut débit, portables, tablettes). Pourtant, il semblerait que près d’un milliard de personnes n’aient toujours pas accès à la radio.

Souvent utilisée comme plate-forme de dialogue et de débat démocratique sur des questions brûlantes, comme les migrations ou la violence à l’encontre des femmes, la radio contribue à sensibiliser les auditeurs et à diffuser de nouvelles perspectives positives sur ces sujets.

La radio participe également à répandre la tolérance et à surmonter les différences pour rapprocher les communautés sous des objectifs et des causes communs, comme le droit à l’éducation et la santé de tous.

La Journée mondiale de la radio 2019 sera l’occasion de fêter l’importance de la radio dans la poursuite d’un monde plus pacifique et plus tolérant.

 

Crédits & Source: ONU

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *