Commémoration: Capture de Samory Touré 29 sept. 1898 – 29 sept. 2019

Le 29 septembre 1898, l’Almamy Samory Touré est capturé par le capitaine Gouraud à Guélémou, en plein région mandingue de la Cote d’ivoire. Il fut le fondateur de l’empire Wassoulou et résista à la pénétration et à la colonisation française en Afrique de l’Ouest.

Avec sa capture et la fin de son épopée, la République française achève de soumettre l’Afrique occidentale…

La postérité n’oubliera jamais que Samory Touré fut sans doute l’adversaire le plus redoutable que les français eurent à affronter en Afrique de l’Ouest.

Samory est né dans une famille de commerçants, près de Kankan, dans l’actuelle Guinée, en pays malinké. Autour des années 1880, Samory devenu Almamy ( Chef de guerre et guide des croyants) administre un territoire qu’il agrandit d’année en année tout le Haut Niger, dans la partie orientale de l’actuelle Guinée. C’est un vaste et riche territoire de collines verdoyantes appelé Ouassoulou et peuplé d’environ 300 000 âmes. Il fera face à la pénétration française avec courage et intelligence. Malheureusement, finira par être arrêté et déporté au Gabon où il meurt le 2 juin 1900.

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *