Mustafaa Saitque

Moussa Touré : un homme pragmatique, un cinéaste sans frontière

Les étapes marquantes du Cinéma sont toutes des moments clivant. Déjà dès sa naissance un esprit brillant comme Anatole…

OMAR PENE UN HOMME SUPERFICIEL PAR PROFONDEUR (PART III & fin)

Le Super Diamono a été pendant longtemps un groupe géré de manière démocratique et évoluant en osmose avec son…

OMAR PENE UN HOMME SUPERFICIEL PAR PROFONDEUR (PART II)

Dans Tiki-tiki, il interpelle les parents par rapport à leur responsabilité vis-à-vis de leurs enfants qui finalement ne deviendront…

Omar PENE un homme superficiel par profondeur (PART I)

Frederike Nietzche disait des Romains « qu’ils sont superficiels par profondeur ». La même définition sied bien au Sieur Omar Pene, ce…

Lettre à Macky SALL son Excellence M. le  Président de la République du Sénégal

Monsieur le Président Guy Marius Sagna en prison, vous restez indiscutablement le Président du Sénégal. Guy Marius Sagna…

«dépité bi» ou une société qui veut le changement sans se changer

La pièce « dépité bi »  de la compagnie Kàddu Yaraax : une radioscopie d’une société qui veut le changement sans vouloir…

HOMMAGE À SAMBA FÉLIX NDIAYE : «JE FILME LES GENS QUE J’AIME» (PART IV& FIN))

La dernière fois que nous nous sommes vus, chez lui à Ouakam trois choses avaient ponctué la rencontre. Je…

HOMMAGE À SAMBA FÉLIX NDIAYE : « JE FILME LES GENS QUE J’AIME » (PART III)

La plupart des cinéastes ont des fans qui pour leur écrasante majorité ne savent pas grand-chose d’eux, ne comprennent…

HOMMAGE À SAMBA FÉLIX NDIAYE : « JE FILME LES GENS QUE J’AIME » (PART II)

Moctar Ndiouga Ba le producteur de ce film, me dira que « tous les jours le matin, Samba m’écoutait dérouler…

Hommage à Samba Félix Ndiaye : « Je filme les gens que j’aime » (Part I)

Dix ans déjà, que Samba Félix Ndiaye nous a quitté à l’âge de 63 ans « Je filme les gens que…