Afrique: Mesures budgétaires dans le cadre de la résilience á la Covid-2019

La plupart des gouvernements africains ont instauré des mesures pour encourager la distanciation sociale, se concentrant sur les restrictions frontalières et de déplacements, la fermeture des écoles et l’interdiction des grands rassemblements. L’Afrique du Sud a quant à elle opté pour une période de 21 jours de confinement total. D’autres pays, comme le Sénégal et la Côte d’Ivoire, ont mis en place des couvre-feux et des confinements partiels, ou ont envisagé un confinement total.

La crise affectera la croissance de l’Afrique par des canaux intérieurs et extérieurs, avec un impact considérable sur le bien-être et le nombre de personnes vivant dans la pauvreté. Les projections les plus récentes prévoient une contraction du PIB dans la plupart des pays en 2020 – la première depuis 25 ans.

Selon les estimations des Nations Unies, près de 30 millions de personnes supplémentaires pourraient basculer dans la pauvreté et le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire aigüe pourrait augmenter de manière significative.

Les responsables politiques africains et leurs partenaires doivent réévaluer les arbitrages entre les priorités à court, moyen et long terme. Ces priorités et les mesures politiques connexes continueront d’évoluer à mesure que les économies entreront dans les phases successives de la réponse à la crise : survivre à l’épidémie (veiller à ce que les ressources adéquates soient allouées aux besoins fondamentaux, tels que les médicaments et la nourriture, et assurer la santé physique et mentale des populations, ainsi que leur sécurité) ; retourner à la normale (aider les particuliers et les entreprises à reprendre leurs activités et à réparer les dommages subis durant la pandémie) ; et se recentrer sur le long terme (réorienter les ressources et l’attention sur le développement à long terme).

Ci-dessous une revue des différentes mesures prises par certains États-clé.

 

Pays : Côte d’Ivoire

Mesures budgétaires : Le gouvernement a adopté un plan d’intervention d’urgence de 96 milliards XOF (soit 0.3 % du PIB) et annoncé une série de mesures économiques de 820 milliards XOF (2.3 % du PIB) pour : soutenir le revenu des segments les plus vulnérables de la population, par le biais d’un soutien aux intrants agricoles et de l’augmentation des transferts en espèces ; apporter une aide aux secteurs et entreprises les plus durement touchés ; et soutenir les entités publiques dans les secteurs des transports et des ports afin d’assurer la continuité des chaînes d’approvisionnement.

 

Pays : Égypte

Mesures budgétaires : Le gouvernement a annoncé des mesures de relance dans le cadre d’un plan de 6.4 milliards USD (100 milliards EGP, soit 2 % du PIB) visant à atténuer l’impact économique du COVID-19.

 

Pays : Éthiopie

Mesures budgétaires : Début mars, l’Éthiopie a initialement annoncé une enveloppe de 300 millions ETB pour soutenir les dépenses de santé. Le 3 avril, le bureau du Premier ministre a fait part d’un Plan multisectoriel COVID-19 de préparation et d’intervention, avec une évaluation prospective des coûts des interventions. Ce plan doit être mis en œuvre au cours des prochains mois et nécessitera un financement de 1.64 milliard USD (soit environ 1.6 % du PIB).

 

Pays : Maroc

Mesures budgétaires : Les autorités ont créé un fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie, d’environ 2.7 % du PIB, financé par le gouvernement et les contributions volontaires d’entités publiques et privées, qui seront déductibles des impôts. Ce fonds couvrira les coûts de modernisation des installations médicales et soutiendra les entreprises et les ménages affectés par la pandémie.

 

Pays : Nigéria

Mesures budgétaires : Un plan de relance budgétaire, sous la forme d’un fonds d’intervention COVID-19 de 500 milliards NGN (1.4 milliard USD), a été approuvé par le Président pour soutenir les établissements de santé, soulager les contribuables et inciter les employeurs au maintien et au recrutement de personnel durant la récession.

 

Pays : Sénégal

Mesures budgétaires : Le gouvernement a mis en place un fonds d’urgence pouvant aller jusqu’à 1 000 milliards XOF (soit 7 % du PIB), financé par une combinaison de contributions de donateurs, de dons volontaires du secteur privé et de fonds du budget de l’État. Ce fonds servira à soutenir les ménages et les entreprises vulnérables.

 

Pays : Afrique du Sud

Mesures budgétaires : Le gouvernement aide les entreprises et les travailleurs en difficulté par le biais de la Caisse d’assurance chômage (UIF) et des programmes spéciaux de la Société de développement industriel. Des fonds supplémentaires sont mis à disposition pour la réponse sanitaire au COVID-19, les travailleurs dont le revenu est inférieur à un certain seuil recevront une petite subvention fiscale au cours des quatre prochains mois, et les familles les plus vulnérables verront le montant de leurs aides sociales temporairement revalorisé pendant les six prochains mois. Une nouvelle aide COVID-19 de six mois a également été créée pour couvrir les travailleurs sans emploi ne recevant ni aides ni allocation de l’UIF, et le nombre de colis alimentaires pour distribution a été augmenté. Des fonds sont disponibles pour aider les PME en difficulté.

 

Pays : Ouganda

Mesures budgétaires : Les autorités ont utilisé une partie de leur Fonds d’urgence dans le budget de l’exercice 2019/20 pour financer environ 1/5 du Plan de préparation et d’intervention du ministère de la Santé de janvier à juin 2020 (environ 1.3 million USD sur un total de 7 millions USD). Le gouvernement a adopté un budget supplémentaire d’environ 80 millions USD pour soutenir des secteurs critiques comme la santé et la sécurité, en première ligne de cette pandémie. Il travaille en étroite collaboration avec le secteur privé et d’autres parties prenantes sur les mesures de relance de l’économie après la pandémie de COVID-19.

Source : Compilation à partir de différentes sources au 4 mai 2020 (sources nationales et FMI) (https://www.imf.org/en/Topics/imf-and-covid19/Policy-Responses-to-COVID-19). Des informations actualisées sont disponibles via l’outil de suivi des politiques de l’OCDE (OECD Policy Tracker) (https://oecd.github.io/OECD-covid-action-map).

 

Share

Alpha Waly Diallo est un spécialiste en Relations Internationales. Il a séjourné longtemps au Maroc et en Afrique du Sud. À Johburg il a même rencontré Madiba ... Diplômé D'Etudes Supérieures en Commerce et Administration des Entreprises (DESCAE), ce consultant et chercheur réputé est un habitué des sommets continentaux sur le développement, la démocratie et la gouvernance. Passionné de géopolitique, Alpha disséque pour Kirinapost les frémissements de la marche du monde. E-mail : alphawally@yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *