Tariq Ramadan: un procès sur la base de quels éléments?

Après cinq ans d’attente, cinq ans où sa vie s’est arrêtée, cinq sans sa famille, le professeur Tariq Ramadan devra subir un procès alors que chaque jour des éléments viennent prouver son innocence.

Nonobstant les nombreuses collisions entre les plaignantes, les enquêtes de la brigade criminelle montrant que les plaignantes ont menti, l’implication de ses ennemis dans l’affaire, le parquet a tout de même confirmé  «avoir requis par réquisitoire définitif daté de ce jour, la mise en accusation de l’intéressé devant la cour d’assises du chef de viol à l’égard de trois plaignantes et du chef de viol sur personne vulnérable à l’égard d’une plaignante», «Christelle ».

Trois des conseils de l’islamologue, Philippe Ohayon, Ouadie Elhamamouchi et Nabila Asmane, ont au contraire évoqué un « coup de poker maladroit » du parquet.

« Mais personne n’est dupe. Nous avons prouvé de multiples mensonges et contradictions chez les plaignantes. Jamais le dossier n’a été aussi fragile », ont-ils jugé.

Ainsi pour eux, les plaintes de ces femmes sont le fruit de « déceptions amoureuses », voire d’un complot politique, dénoncé par Tariq Ramadan.

« Ce mardi matin, je déposais justement pour le compte de mon client une note aux fins de non-lieu !», indique Me Pascal Garbarini un  des avocats du prof.

« Il y est souligné que les déclarations des plaignantes, marquées à chaque fois de contradictions et de mensonges, petits ou significatifs, n’ont pas résisté à l’étude des faits», affirme-t-il.

Selon lui, «le profil de M. Ramadan, son intelligence, ses positions politiques par rapport à l’islam l’ont également beaucoup desservi. »

Share

Aslam ibn Abass, de son vrai nom Kamagaté Abass est de nationalité ivoirienne. Géographe de formation, il se présente comme un critique et un analyste. C'est fort de cela qu'il s'intéresse à l'histoire, aux relations internationales et à la géopolitique, puisque la géographie est ce qui définit selon lui l'histoire et la politique des régions du monde. Ainsi pour lui c'est la formation de l'espace qui nous permet de comprendre le monde. Aslam ibn Abass étudie également la théologie, où il se pose comme un disciple de la pensée réformiste du professeur Tariq Ramadan. Il est l'un des administrateurs des pages dédiées à la cause de ce dernier. Passionné de savoir, Aslam ibn Abass s'intéresse à tous les domaines du savoir notamment la philosophie, la poésie la science... et bien d'autres. Il a accepté de partager ses analyses sur kirinapost.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.