Super Sadio, une fierté nationale

Ta posture exceptionnelle dans la sphère footballistique mondiale ne me surprend guère, par la grâce de Dieu et par ton immense talent. Les critiques acerbes et insensées de certains journalistes malintentionnés et de certains anciens joueurs jaloux ne freineront pas ta forte ardeur d’y arriver, puisque je suis sûr que tu en feras une belle motivation. Pour dire vrai, je n’ai pas du tout senti les Sénégalais t’accompagner dans la quête du prestigieux ballon d’or. Certains se sont même permis maladroitement (peut-être même à dessein) de plébisciter l’excellent Salah avant même le vote. Ce qui forcément pouvait influencer les hésitants votants. Les anciens joueurs, piètres consultants de plateaux des médias et loin d’être des experts en foot, ne comprennent pas que tu dois porter le ballon sinon tu auras joué contre-nature. Chaque prototype de footballeur doit jouer sur la base de ses qualités naturelles. Tu as la même morphologie que Messi, Aguero, Hazard, Abédi Pelé, Laurent Pokou et autres feux-follets, joueurs de rupture. Et forcément il y a beaucoup de similitudes dans vos qualités physiques et athlétiques respectives. Pourquoi ne reprochent-ils pas à Messi de porter le ballon ? Je suis persuadé que ton étoile brillera sur le toit du football mondial. L’immensité de ton talent est d’une évidence criarde. Et heureusement que l’Afrique t’adore, nonobstant ce désamour pathétique nourri par une partie du public sénégalais. N’est-il pas vrai que l’adage disait qu’on ne pouvait pas arrêter la mer avec ses bras sous peine de se faire massacrer par les furieuses vagues ? Non tu as juste perdu une bataille et la guerre se profile déjà à l’horizon de la Russie de Poutine. Tu éclabousseras de ton grandissime talent, survoleras le monde du foot tel un golden Eagle, pour nous ramener le ballon d’or 2018. INCHALLAH.

Credit-Photo: L’Equipe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.