REVANCHE PAR PROCURATION

La clameur qui a traversé Dakar hier au soir au moment où Mbappé vendangeait son pénalty, est significative du ressentiment des sénégalais à l‘égard de la France. Nous avons fait fi de l’exceptionnelle qualité de ce match de football, pour juste nous réjouir de la défaite de l’équipe de France, sans même savoir pour beaucoup où se trouvait la Suisse sur la carte de l’Europe, Suisse pourtant plus destinée à incarner nos haines rances et nos passions tristes, puisque ses coffres-forts abritent toutes les fortunes détournées par nos dirigeants. J’aurais tellement préféré rêver à nos jubilations futures qui accompagneraient la victoire du Sénégal à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Nous avons choisi de laisser nos instincts rancuniers s’exprimer au lieu d’apprécier ce qui fait l’incomparable beauté du sport, à savoir SA GLORIEUSE INCERTITUDE. Mais on ne peut pas décemment jouir de l’infortune
des Français et transformer nos trottoirs en poubelles enviées des rebuts consuméristes d’une France rassasiée… C’est mesquin… de se choisir des helvètes comme héros et porteurs par procuration de
nos combats perdus. On a les victoires qu’on mérite…

Share

Journaliste de formation, J.P.C est une voix radiophonique unique mais aussi une plume corrosive. Ses analyses fines sur la vie politique, sociale et culturelle du Sénégal font références. Ses éditos sont sur Kirinapost.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.