PATRIOTISME OBJECTIF OBLIGE (Par Sindo)

Sindo. Le charme du foot réside dans le fait que rien n’est gagné d’avance. L’arrogance se paye toujours cash au même titre que le manque d’efficacité, de réalisme et surtout de cohésion. Avoir des individualités talentueuses en son sein ne veut pas toujours dire avoir une équipe. Un collectif.

L’Algérie invaincue depuis 34 matchs et championne d’Afrique en titre vient de tomber de haut face á la Guinée Equatoriale 0-1.
La Côte d’Ivoire pourtant dominatrice s’est fait rejoindre par une Sierra Leone sans complexe et euphorique (2-2).

A voir le petit-poucet de cette CAN la Gambie jouer au foot sans superstars, et surtout être si adroits et habiles sur leurs balles arrêtées avec envie, hargne, abnégation, volonté, et solidarité il y’a de quoi être emballé.

Pendant ce temps au Sénégal un faux débat est train d’être de s’installer autours des grands places pour ne pas dire chaumières : du patriotisme version CAN. Faire preuve de patriotisme aveugle et supporter les Lions, sans les critiquer. Faire l’apologie de la médiocrité même si les signes avant-coureurs d’une éventuelle bérézina dans cette campagne du #MankoWutiNdamli sautent á l’oeil nu.

Les Lions jouent mal depuis belles lurettes. Bien avant cette CAN. Passées les excuses du Covid 19, des blessures et de la chaleur ambiante , ne me dites que le Sénégal, première équipe africaine comme on aime le souligner á tout bout de champs est si impacté au point d’être en terme de production de jeu derrière les Comores, le Soudan, la Sierra Leone, la Gambie et même l’Éthiopie. Rien que ça.

Les critiques, justifiées ou pas, sont quand même un moyen de tirer sur la sonnette d’alarme et surtout de rectifier le tir si nécessaire. Et dans cette CAN, sur ce qu’ils ont montré en deux matchs, les hommes d’Aliou Cissé ont intérêt á se remettre en question. Individuellement et collectivement. Nous au Sénégal nous voyons toujours beaux. Parce que Dieu semble t-il est sénégalais. Nous avons tous les érudits et hommes saints, donc même si on joue mal, brouillon sur le terrain et fébrile sur toute la ligne , on s’agrippe aux sacro-saints soupirs du DI NA BAKH, DEY BAKH, MANKO WUTI NDAMLI. Tout en sachant pertinemment que la réalité du terrain est toute autre.

Le Malawi notre prochain adversaire ne fera pas de complexe et n’aura rien á perdre. Même si humilité rime rarement avec nos ardeurs de sénégalais, il va falloir se calmer et faire profil bas. Si l’on pense qu’il nous suffira d’être simplement au complet et d’avoir la soi-disante meilleure équipe sur le papier du continent pour gagner ce match, nous nous leurrons. Cette équipe du Sénégal doit montrer un bien meilleur visage et surtout élever le niveau de jeu qu’on lui prête.

Comme quoi le patriotisme c’est aussi être objectif et réaliste.

#CAN2021 #teamsenegal #AFCON2021 ⚽️🏆🇸🇳

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.