Miles Davis en cinq phrases

Miles Davis est un des plus grands instrumentistes de l’histoire de la musique. Né le 25 mai 1926 à Alton, dans l’Illinois, Miles vient d’une famille bourgeoise son père est dentiste et son grand-père comptable. Il grandit sans complexe dans cette Amérique ségrégationniste faisant sienne cette phrase de Baldwin: « Je ne suis pas votre nègre de service ». En tant que trompettiste, Miles Davis va participer, à partir de 1944 jusqu’à son décès en 1991, à tous les courants qui marquent le jazz. Une longévité unique due à un talent rare, un son imprenable et surtout une capacité hors du commun pour se réinventer. Les années Be-Bop et Hard-Bop, mais les années Jazz Modal aussi avec la complicité du pianiste Bill Evans. En 1959, sort « Kind of Blue » considéré comme l’album jazz le plus vendu de tous les temps. Dans les années 60, Miles fait confiance au jeune pianiste Herbie Hancock est s’essaye dans un style qui frise parfois le rock. Cela donnera « Bitches Brew » l’album sera un succès et lui ouvrira les scènes de festivals de Rock en 1970. Dans les années 80, Miles ne change pas de méthodes et s’entoure de jeunes musiciens dont l ‘extraordinaire bassiste Marcus Miller. C’est l’époque funk et fusion. Le succès est encore au rendez-vous avec un album comme « Tutu ». Enfin, au début des années 90, sort, 6 mois après son décès « Doo-Bop » un album où l’artiste s’invite dans le mouvement hip-hop…Miles Davis refusait les barrières, aimait tester de nouvelles sonorités et surtout tenait à s’ouvrir à de jeunes musiciens inconnus qui arrivaient sur la scène musicale. Cela lui a valu parfois des critiques comme tout bon précurseur dira t-on. On l’accusa même de « Prostitué ». 30 ans aprés sa mort, Miles Davis continue d’inspirer les jeunes musiciens et d’offrir des émotions uniques à toutes les générations. De son coté, il avoue volontiers que ses premières émotions lui sont venues du saxophoniste Charlie Parker et du trompettiste Dizzy Gillespie. « Entendre ces deux pointures, Charlie et Dizzy, jouer a été la plus grande émotion de ma vie » dira t-il.

Cinq autres citations pour mieux découvrir Miles…sa musique, ses combats…

 

« Une légende est un vieil homme avec une canne, connu pour ce qu’il faisait autrefois. C’est ce que je fais encore. »

« Pourquoi jouer tant de notes alors qu’il suffit de jouer les meilleures. »

« N’ayez pas peur des erreurs et des fausses notes… ça n’existe pas. » 

« Si jamais Dieu me retirait mon talent, je redeviendrais un nègre »

« Pour moi, la musique et la vie sont une question de style. »

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.