Le personnel de l’hôpital de Louga, ne doit pas être le bouc émissaire d’un système de santé à bout de souffle

Notre « njaal » à la famille de la défunte Astou de Louga. « Sunu boroom yërëm ko te xaaree ko al janna ». Pour triste que soit le décès de notre sœur Astou, nous devons nous garder de faire le procès du personnel administratif et soignant sous l’emprise d’émotions qu’on peut comprendre.

Il est bon de tirer la sonnette d’alarme sur les milles problèmes du secteur de la santé sans pour autant verser dans des excès. C’est à la justice d’éclairer l’opinion et de situer les responsabilités.

Si les enquêtes établissent des fautes imputables à des agents bien identifiés, tout le monde sera d’accord sur les sanctions prévues par la loi. Mais il faut éviter de faire de quelques personnes de cet hôpital de Louga, des boucs émissaires là où tout le monde voit s’effondrer le système de santé du pays.
Entre temps, et dans l’espoir de réponses structurelles et durables aux défis du secteur de la santé, occupez-vous au mieux de votre santé. La dignité du personnel soignant aussi mérite respect de même que la présomption d’innocence doit être de mise dans le cas en question comme droit de tout citoyen.

 

La version de la famille, même si on comprend sa profonde douleur et qu’on prie pour qu’Allah apaise sa souffrance, ne peut pas à elle seule servir de preuve de culpabilité de tel ou tel personnel administratif ou soignant de cet hôpital.

Il faut en appeler à la lucidité et laisser les enquêteurs et la justice faire son travail en toute sérénité.

« Lumu metti metti andak dal ak mandute daf cee baax. »

Share

Ahmad Makhtar Kanté est l'imam du Point E quartier résidentiel de Dakar. Ancien Imam de l’université Cheikh Anta Diop, il est connu pour ses sermons collés à l’actualité. Ce que lui reprochent certains au motif qu’un imam doit rester dans sa mosquée et ne doit pas se mêler de politique par exemple. Imam Kanté est lui convaincu que l’islam, porteur d’un projet de société, est de facto, intéressé par tous les sujets qui touchent la cité. Il n’anime pas le débat sur ces questions uniquement dans sa mosquée, il le prolonge aussi dans ses écrits. L'imam est auteur de plusieurs ouvrages, on citera: Islam, Science et Societe Ecrits d’un imam africain (Harmattan), ou le dernier qui vient de paraitre Imam et citoyen (Harmattan). Amoureux du savoir, en plus de ses connaissances islamiques, Imam Kanté a suivi plusieurs formations et spécialisations dans les domaines du développement local, de la gestion des ressources et est même titulaire d'un master en économie solidaire. Il est actuellement Doctorant à l’Institut des sciences de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.