Diamalaye !

Diamalaye !
Je reviendrai humer
Ton souffle divin
Venu de profondeurs
opales
serties
de brise
spirituelle
Et de promesses
de félicité
Je reviendrai
Diamalaye !
Me noyer
dans l’immaculée marée innombrable
De voix célestes
qui s’élèvent
à déchirer
le firmament
de nos âmes
Je reviendrai
Diamalaye !
Laay !
Laay !

Mama Wane.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.