De notre « Affia National »

Le désespoir est une forme supérieure de la critique…chez nous, nous l’ appelions « Affia National ». Les mots que nous utilisons n’étant pas « les mots » mais une sorte de conduit à travers lequel les analphabètes et les malhonnêtes se donnèrent bonne conscience. Ainsi quand vénézuéliens et algériens donnèrent au monde une leçon de courage collectif et d’engagement citoyen…les sénégalais choisirent eux de tirer un trait sur leur réputation et acquis démocratiques, avalisèrent le vol et la tyrannie de même que la spoliation de leurs ressources et exigèrent même le respect de ce consensus de l’indignité et de la honte. Et tous de parler du courage et de la maturité de ce peuple !!! De quoi parlions nous donc en ce temps ???

Les mots disais-je furent dépouillés de leur substance, habillés à notre convenance pour faire office de défense…désuet et enfantin, car cela mena à la quadrature du cercle du mensonge collectif cultivé et entretenu.

Les élites indignes et gloutonnes ont bon dos  !!!

PIus d’ 1,5 MiIIiard de nègres …avachis, dociles et apeurés, suppliant et quémandant Ia becquée , une armée …attendant de ses généraux qu’iIs Iivrent le combat …pendant que la troupe guillerette …observe bruyamment, commente et s’ esclaffe dans les gradins ! Un grand nombre …attendant et exigeant du plus petit nombre, qu’il endosse les combats par eux désertés ! l’obscénité et l’absurde de ce spectacle échappant à leur sagacité, oh mon Dieu, comme iI est dur et cruel, parmi ce peuple, de faire office d’éveillé !!!

Et puis dans la nuit …Un cri vibrant déchira l’atmosphère : « Il arrive des moments où l’arbre de la démocratie a besoin d’être arrosé du sang des patriotes et de ses traîtres » dixit Thomas Jefferson.

Peuple sénégalais soulève-toi

Oh oui mes frères d’ arme et de combat ! Oh peuple …l’heure du refus, de Ia désobéissance civile et de l’insurrection nationale a sonné ! Résistons patriotes !

Tous contre notre tyran Charlie Sall !!! Et ce fut le réveil …le retour à la dignité …au fit et au diom : une armée de jeunes pousses déboula dans le artères de Ndakarou et du tout Sénégal !Mais on ne ne s ‘est toujours pas encore posé  les vraies questions sur nous-même ? Notre rapport aux valeurs ? À la Vérité et à Ia justice notamment !

#FreeSénégal !!!

Moi je dis qu’après avoir eu les premiers Ia connaissance du Dieu unique , ce fut Ia déchéance, pour cause d’ aIIégeance aux génies (djinns ! très remarquable dans Ia représentation des dieux égyptiens ! ) allégeance qui perdure malgré le Christianisme et l’Islam qui n’ ont été que des syncrétismes chez nous !

Nous tombames donc de notre piédestal et Iivrés à des ennemis qui nous firent escIaves , mais nous partimes en Amérique et Caraïbes avec nos saintes horreurs ( vaudou macumba santéria ) et refusames donc de nous amender ! Et aujourd’hui on parIe même de retour à nos ancêtres et non au Dieu unique ! Pourquoi donc se plaindre ??? On joue à l’autruche avec nous-même et n’ avons pas fini de boire notre caIice jusqu’à lie !!!

Pas une de nos famiIIes sans son génie protecteur ! Invoquer l’Éternel qu’on associe à d’ autres lui le jaloux par excellence, ne nous sera d’aucun recours coIIectif ! Le tyran Charlie est issu de notre sein…il est la conséquence des anti valeurs adoptées et n’est ni chinois ni martien .Il est temps que la  « vieille négritude » progressivement se cadavérise, que son horizon se défasse et recule !

Ma négritude ne peut être qu’un chant d’ humanisme, comme conséquence de ma compréhension du crédo islamique ainsi que de tout le savoir humain en l’état ! IL N Y A QUE DES NEGRES SUR CETTE FICHUE PLANETE …! Comment formuler donc un nouveau chant destiné à notre tronc commun d’ Africain ? Voilà la question et le besoin de cohérence qui me hantent !!!

NEO KEMITISME OU LE NOUVEL HUMANISME NEGRE !!

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.