Cultural foot

Il y a toujours eu des aspects culturels très forts autour du sport en général et autour du foot en particulier… A y regarder de très près, le football est profondément culturel. Au-delà de l’aspect sportif, la culture d’un pays déteint fortement sur les considérations tactiques et techniques des équipes.

Du Tiki-Taka barcelonais au Toqué argentin ou uruguayen, en passant par le Catenaccio italien et le Ginga brésilien (jeu de jambes), tous ces styles de jeu illustrent parfaitement la relation entre culture et football.

Les brésiliens peuvent être d’aussi bons dribbleurs que d’excellents pratiquants de capoeira, cet art martial caché sous la forme d’un jeu pour être toléré par le maître blanc à l’époque de l’esclavage (qui vient du Ginga).« Pour comprendre notre football, vous devez comprendre la capoeira », assure même le journaliste et sociologue Muniz Sodre dans l’ouvrage Football against the enemy de Simon Kuper, repris par le succulent journal SoFoot. On peut en dire autant des footballeurs africains. Leur explosivité et leur spontanéité contrastent avec la rigueur et la discipline germanique par exemple.

Le lien entre football et culture est d’autant plus passionnant qu’il serait intéressant d’y consacrer une réflexion plus approfondie. Nous nous contenterons juste ici de rappeler que football et culture en général ont souvent fait bon ménage…

Cultural foot, Information Afrique Kirinapost

Cultural foot, Information Afrique KirinapostGeorges Best, gloire du football britannique, était surnommé le cinquième Beatles. On voyait du Mozart dans  les dribbles d’un Zinedine Zidane et on collait aux bons techniciens comme El Hadj Diouf ou Ronaldhino le sobriquet d’artiste du ballon…Ce n’est pas un hasard.
Eric Cantona en était un. Au propre comme au figuré. Sur le terrain, le légendaire numéro 7 de Manchester United des années 90 était d’un talent inégalé. En dehors du terrain aussi, il a peint plusieurs tableaux même au cours de sa brillante carrière de joueur.
Coté supporters aussi, les gradins sont toujours une vitrine de la culture des pays. « Allez Casa », qui accompagne le Casa-Sport témoigne régulièrement de la richesse culturelle du sud du Sénégal. Que dire des célébrations des joueurs lorsqu’ils marquent un but. Il y’a le coupé-décalé de l’ivoirien Didier Drogba ou la samba du brésilien Neymar jusqu’au Mbalakh bien sénégalais d’Henri Camara…
Credit photo:CNN.com
Credit photo :pbs.twimg.com/media/DsurqzgXcAAHR9i.jpg

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.