caricatures: Serigne Habib Sy Dabakh invite les musulmans à manifester leur indignation

Serigne Habib Sy Dabakh a condamné avec énergie les propos du président français Emmanuel Macron qui avait déclaré lors de la cérémonie d’hommage au professeur français décapité pour avoir montré des caricatures du prophète de l’Islam Paix et Salut Sur Lui (PSL) à ses élèves, que la France ne renoncerait pas à son droit au blasphème. Le fils de Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh a invité les musulmans du Sénégal et les khalifes à manifester massivement leur indignation.

Le Prophète Mohamed est le guide de plus 2 Milliards de personnes à travers le monde. Le caricaturer à tout va, dans toutes les situations, dans toutes sortes de positions incongrues et choquantes, n’a rien à voir avec la liberté d’expression. Ce n’est ni plus ni moins que de la provocation. Il faut la dénoncer. Pour Serigne Habib Sy Dabakh, les musulmans du Sénégal doivent protester et appeler les pays européens à la raison.

« Le prophète Mohamed (PSL) est un apôtre de la paix et il nous a enseigné de cultiver la concorde. Dès lors, aucun musulman ne peut tolérer qu’un tel homme de paix , puisse être attaqué de la sorte, de façon bête et méchante » s’estil indigné invitant le président Macron à revoir sa copie et présenter des excuses.

Le marabout d’Aïn-Madhi (À quelques kilomètres de Tivaoune), aux sorties médiatiques très rares a profité d’un plateau télé asfiyahi à l’occasion des festivités en prélude de la nuit de Maouloud pour dire toute sa réprobation quant à l’attitude de certains pays occidentaux vis à vis de l’Islam en général ces derniers temps. Cette vague d’islamophobie que l’on constate dans le monde est à déplorer. En effet, vivre ensemble, est possible dès lors que nous ne pouvons partir de nos territoires et terroirs, mais faudrait-il que le respect préside aux relations. Il est inutile de jeter de l’huile sur le feu et d’attiser des haines.

Par ailleurs, Serigne Habib Sy Dabakh a convié les musulmans de toutes confréries et de tous les mouvements à se donner la main afin de dénoncer à l’unisson de façon responsable et déterminée les caricatures. Il s’agit de protéger l’image du Prophète.

« Toutes les confréries sont notre fierté. Les guides à leurs têtes ont suivi les recommandations du prophète Mohamed (Paix et Salut Sur Lui), et sont devenus des modèles de sagesse et des chantres de la paix. Ce prophète, patron de toutes les confréries, guide et bien aimé de tous les musulmans du monde mérite toutes nos attentions » rappelle le marabout qui a félicité l’ONG JAMRA pour être l’une des premières associations à monter au créneau lorsque les caricatures sont réapparues.

« JAMRA est très constant dans la défense des valeurs islamiques. La lettre de condamnation et de protestation que l’ONG a adressé à l’ambassade de France a tout notre soutien. » a-t-il fait savoir.

Serigne Habib Sy est un des fils de El Hadj Abdoul Aziz Dabakh 3eme khalife de Seydi Hadj Malick Sy.  Spécialiste des sciences religieuses, sorti de l’école de Fass Touré et des universités marocaines, le guide religieux véridique et courageux se veut tout d’abord un citoyen modèle et un homme ouvert sur les questions du monde.

©Page Facebook/Aïn-Madhi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.