Brèves notes sur la lgbtisation du sport

Des clubs en vogue ou qui avaient frôlé l’effondrement en Europe doivent leur aura actuelle à des investissements massifs de personnalités musulmanes du Golfe. Le PSG en fait partie.

Les pays du Golfe dont les dirigeants achètent des équipes eu Europe, sont anti LGBT. Cependant, il est paradoxal, que ces clubs  tirent profit de ces petrodollars et puissent imposer aux joueurs qui ne le veulent pas comme Idrissa Gana Gueye, de porter un maillot aux couleurs de la communauté LGBT ! Bachir BA a bien raison de souligner cette posture paradoxale et hypocrite dans l’article qu’il a publié sur « lavoixplus.com« .

Vu qu’une certaine Valérie Pécresse appelle à une sanction financière (a-t-elle félicité Idrissa pour la levée de fonds en faveur des enfants africains atteints de VIH et de cancer ?), ces investisseurs du Golf devraient introduire dorénavant une clause qui interdit tout militantisme pour des causes qui ne sont pas compatibles avec des principes fondamentaux de l’islam. Et ce, comme pré-requis à tout investissement dans un club en Europe comme ailleurs dans le monde.

Aussi, tout musulman serait bien inspiré de boycotter les matchs de la soi-disant journée mondiale de lutte contre l’homophobie pour manifester son désaccord avec la lgbtisation du football. Cette journée n’est même pas actée par l’ONU et pas plus de 60 pays sur environ 195 ne la célèbrent.

Les abonnements de gens aiment juste le foot contribuent à financer ces clubs et fédérations qui, on ne sait par quel culot, viennent leur dicter la conduite à tenir, les causes à soutenir, les maillots à porter, et demain, les sous-vêtements… Le tout pour la cause LGBT.

Au passage, la vigilance est de mise relativement aux jeux olympiques de la jeunesse d’été prévus au Sénégal en 2026.

Si vous avez le contact d’Idrissa Gana Gueye, envoyez lui de notre part cette prière :   «allâhumma innâ naj’aluka fî nuhûrihim wa na ‘ûzu bika min churûrihim.»

Toutefois, nous ne cautions pas ce message audio dans lequel un individu fait comme si c’est Idrissa Gana Gueye qui parlait avec un ton et des propos pas tout à fait pertinents pour ce qui est en cause.

Share

Ahmad Makhtar Kanté est l'imam du Point E quartier résidentiel de Dakar. Ancien Imam de l’université Cheikh Anta Diop, il est connu pour ses sermons collés à l’actualité. Ce que lui reprochent certains au motif qu’un imam doit rester dans sa mosquée et ne doit pas se mêler de politique par exemple. Imam Kanté est lui convaincu que l’islam, porteur d’un projet de société, est de facto, intéressé par tous les sujets qui touchent la cité. Il n’anime pas le débat sur ces questions uniquement dans sa mosquée, il le prolonge aussi dans ses écrits. L'imam est auteur de plusieurs ouvrages, on citera: Islam, Science et Societe Ecrits d’un imam africain (Harmattan), ou le dernier qui vient de paraitre Imam et citoyen (Harmattan). Amoureux du savoir, en plus de ses connaissances islamiques, Imam Kanté a suivi plusieurs formations et spécialisations dans les domaines du développement local, de la gestion des ressources et est même titulaire d'un master en économie solidaire. Il est actuellement Doctorant à l’Institut des sciences de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.