Adams, une histoire tragique du foot !

L’ancien international français d’origine sénégalaise Jean-Pierre Adams est décédé ce lundi, au CHU de Nîmes, à l’âge de 73 ans. Le natif de Dakar était plongé dans un profond coma depuis le 17 mars 1982, à la suite d’une erreur d’anesthésie. Depuis 39 ans donc, Bernadette Adams sa formidable épouse s’occupait de lui avec un courage exeptionnel.

Le 17 mars 1982, Jean-Pierre Adams doit subir une opération bénigne du genou à Lyon. Une erreur d’anesthésie lors de l’intervention et une série de négligences plongent l’ancien défenseur central de l’équipe de France (22 selections), dans le coma. Le tout jeune retraité du foot qu’il était, voyait ainsi son rêve de devenir entraineur brisé puisqu’à l’époque, il passait ses diplômes. Depuis ce jour, la colère de Bernadette Adams son épouse ne s’est jamais estompée. À juste titre devrait-on dire ! Avec dignité, elle décida alors de prendre soin de son homme.

« J’avait choisi de le ramener auprès de moi et j’ai consacré mes quarante dernières années à m’en occuper. « Je n’ai aucun regret ». Ses propos sont de madame Adams. En effet, elle s’est occupée de son mari tout au long de ce voyage. Rendons hommage à cette brave femme qui a consacré 40 ans de sa vie à s’occuper de son homme dans un état végétatif depuis toute ces années.

Pour revenir à sa carrière de joueur, Jean Pierre Adams qui arrive en France à l’âge de dix ans pour recevoir une éducation catholique, aime aussi tater le ballon. Il commence par jouer attaquant avant de reculer au milieu de terrain et d’attérrir en défense. C’est à partir de ce poste qu’il écrira une des plus belles pages de l’histoire de l’équipe de France. Associé à Marius Tresor, il formera avec le joueur guadeloupéen une paire de défenseurs infranchissables et seront surnommés: « la garde noire » !  Leur succés a davantage ouvert les portes de l’équipe de France aux joueurs africains naturalisés et afrodescendants. En club, Adams a joué au Nîmes Olympique (1970-1973), à l’OGC Nice (1973-1977) et au PSG (1977-1979)… en fin de carrière, il signera à Mulhouse (1979-80) avant de rejoindre le club amateur de Chalon.

C’est un destin bien tragique. Jean Pierre Adams plonge un 17 mars dans le coma, quelques jours aprés avoir fêté son 34 eme anniversaire (il est né le 10 mars 1948 à Dakar). Alors qu’il venait de mettre un terme à sa carrière professionnelle, une vie auprés de son épouse mais aussi de ses enfants (deux garçons) et petits-enfants aujourd’hui, l’attendait. Malheureusement, l’homme connu pour sa joie de vivre et sa convivialité, ne vivra pas pleinement sa retraite sportive. Ce lundi, il a définitivement fermé les yeux.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.