Yandé Codou Sène & Jacqueline Lemoine au Panthéon

Deux femmes. Deux artistes. Deux monuments de notre patrimoine.

Le 15 juillet 2010, mourrait Yandé Codou Sène. La diva sérère a depuis laissé un grand vide dans le monde de la culture.

Le 15 juillet, c’est aussi le jour où une autre grande artiste quittait la scène. En effet, c’est le 15 juillet 2011, un an après Yandé Codou, que Jacqueline Lemoine a rejoint définitivement ‘’son Lucien’’. Elle était décédée une semaine plus tôt (le 09 juillet).

Yandé Codou Sène et Jacqueline Lemoine racontaient, chacune à sa façon, l’histoire du Sénégal, les grandes épopées et les grandes figures du pays. Yandé Codou Sène par le chant et Jacqueline par le théâtre et la poésie.

Toutes deux participaient à façonner la conscience collective. À ce titre, elles méritent tous les hommages et tous les honneurs. Yandé Codou Sène et Jacqueline Lemoine reposent désormais dans le panthéon des plus grands. Ce panthéon où ne résident que ceux ou celles qui ‘’ représentent’’, pour parler trivialement.

Nous ne perdons pas nos traditions uniquement par le fait de la mondialisation. Nous les perdons aussi parce que nous n’écoutons pas assez la voix des aïeuls. Du coup, nous échappe le but, le sens de l’existence… de notre existence, comme le rappelle si bien Césaire :  » un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir ».

Credit-photo: Africalia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *