Mourir dans un hôpital de l’ancienne puissance coloniale (Guy Marius Sagna)

Les dirigeants africains ont l’habitude, lorsqu’ils sont soufrants, d’aller se soigner en Europe et plus particulièrement en France faute d’hôpitaux de haut niveau sur le continent. Cette situation tant décriée qui fait que ministres, directeurs ou députés s’envolent vers la France pour se soigner tandis qu’ouvriers, fonctionnaires et petit peuple, se contentent de plateau médical de second rang, dépourvu de tout, a amené l’activiste Guy Marius Sagna à rappeler ce triste état de fait dans deux posts Facebook. C’est dans ce contexte qu’il a été convoqué par la Police. En attendant de savoir réellement le pourquoi de son arrestation, nous publions ses deux derniers Posts parce qu’ils ne sont que des opinions et en démocratie, la liberté d’opinion est fondamentale.

« Boun Abdallah Dione (Ancien Premier Ministre) aussi est allé se soigner à l’extérieur. 
Pauvres citoyens sénégalais qui n’ont pas accès aux fonds politiques, aux fonds des institutions budgétivores. 
Celles et ceux qui se battent depuis toujours pour un autre Sénégal, vous vous êtes aussi battus pour que *Tanor soit soigné au Sénégal, pour que Boun soit soigné au Sénégal.
Pour que surtout, le petit peuple se soigne grâce à un système de santé national, démocratique et populaire.

La lutte continue! 
Les peuples vaincront. »  

*Tanor: Ousmane Tanor Dieng ancien Ministre sous Abdou Diouf et Secrétaire General du Parti Socialiste décédé à Bordeaux en France lundi dernier et enterré dans son village Ngueniene mercredi. Un hommage national lui  a été rendu par le Président Sall.

« Mourir dans un hôpital de l’ancienne puissance coloniale alors qu’ils ont eu le temps pendant 59 ans de doter ce pays de structures hospitalières dignes de ce nom!!!
Quelle tristesse!
Quel gâchis ! »

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *