Marrakech « Capitale africaine de la culture »

Marrakech est « Capitale africaine de la culture ». La ville marocaine va lancer à partir du 31 janvier, le programme de festivités marquant l’événement.  Désignée en 2018 à l’occasion du sommet Africités « Capitale africaine de la culture » Marrakech inaugure ainsi une grande première sur le continent. 

Marrakech est « Capitale africaine de la culture »

 

Pendant un an, Marrakech va célébrer la diversité des créations et des expressions culturelles du Maroc mai aussi de tout le continent africain. La cérémonie de lancement des activités aura lieu le 31 janvier prochain. Une date symbolique puisqu’il coïncide avec le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine.

Salon de l’artisanat et du design, foire d’art contemporain africain, salon du cinéma et du théâtre, parc de sculptures (d’artistes africains),rencontres de la photographie, biennale de la danse, autant d’activités au programme afin de valoriser la culture africain.

Pour Mohamed Larbi Belcaid, maire de la ville rouge, Marrakech est le lieu indiqué pour démarrer une pilote sur la culture en Afrique.

« Le terreau humain, le souci de la multi-culturalité et la richesse de son patrimoine permettent à Marrakech de lancer une édition pilote des Capitales africaines de la culture », affirmait-il en 2018 lors de la désignation.

Marrakech, cité hautement culturelle, met en place des politiques dédiées depuis prés de dix ans pour être une référence en la matière. Des événements comme le festival de danse contemporaine « On marche », le Marrakech MadJazz Festival, le festival international du film, Jardin’Art (grand festival de jardinage), le  festival des Arts populaires ou encore le Printemps de la poésie pour ne parler que de ceux-là, participent de cette volonté.

La Medina de Marrakech (inscrite au patrimoine universel de l’Unesco) ©tripadvisor

En outre, la cité impériale se dote d’infrastructures importantes pour répondre aux exigences d’une ville qui se veut culturelle. Des musées modernes sortent de terre et augmentent l’attractivité de Marrakech. C’est le cas du musée de la Musique et des arts décoratifs, du musée de l’Eau, le musée Tiskiwin consacré à l’artisanat et l’histoire des peuples du Sahara, sans oublier naturellement la maison de la Photographie. Tous ces lieux culturels viennent s’ajouter entre autres aux jardins Majorelle et le musée Bérbère.

©

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *