L’opéra finit toujours quand le grand chanteur se tait…

L’opéra finit toujours quand le grand chanteur se tait. Samba Diabaré Samb, l’une des plus grandes voix de la musique traditionnelle sénégalaise s’est éteinte.

C’est avec beaucoup de regret, de tristesse et d’émotion que j’ai appris, aujourd’hui, le décès de Samba Diabaré Samb.

Le grand maître de la parole, du chant et du Xalam est parti à jamais le vendredi 20 juin 2019 à l’âge de 95 ans. Avec la disparition de Samba Diabaré Samb, le maître griot-instrumentiste, c’est toute la culture africaine qui est en deuil.

Samba Diabaré fut un maître dans l’art de parler, de chanter mais aussi de jouer au Xalam (luth africain).
Ainsi par la parole, il avait donné vie aux faits et gestes, des ancêtres, des rois, des guides religieux et des résistants valeureux et vertueux devant les jeunes générations…

Ses chansons prenaient racine dans l’histoire du Sénégal. Garant de cet héritage, Samba Diabaré Samb était pour beaucoup une « bibliothèque vivante », que les grands noms de la musique sénégalaise n’hésitaient pas à consulter.

Tant que les griots pinceront les cordes de leurs guitares traditionnelles nous te t’oublierons jamais !!!

Tant que des airs comme Laguiya, Niani, Taara…retentiront, nous ne t’oublierons jamais !!!

Repose en paix l’artiste, car la postérité n’aura rien à te reprocher !

 

C.P: seneplus

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *