Lettre ouverte au Chef de l’Etat: La Coalition des Acteurs de la Musique tire la sonnette d’alarme

Des acteurs culturels de premier plan réunis autour de la Coalition des Acteurs de la Musique ont adressé une lettre ouverte au Chef de l’Etat, le 30 août, afin d’attirer son attention sur la « lente agonie » du monde des arts. Ces acteurs qui ont signé la lettre ouverte en appellent à la sagesse du Président pour qu’un dialogue franc soit établi entre l’Etat et les hommes et femmes du monde de la culture qui veulent retrouver un peu de dignité.

Le rappeur et activiste Didier Awadi à la tête de Urban Culture Consulting (UCC), Rokhaya Daba Sarr présidente du Festival Africa Fête, Robert Lahoud musicien de la Coalition Interprofessionnelle des Producteurs et Editeurs Phonographiques (CIPEPS) sont, entre autres, les cosignataires d’une lettre ouverte adressée au Président Macky Sall pour mettre le gouvernement en face de ses responsabilités et lui rappeler ses engagements notamment sur l’appui à la culture.

« Sur les 3 milliards alloués à la culture, 50 % de cette somme était destinée à 11 816 artistes et auxiliaires de notre sous-secteur,  représentant un appui moyen de 127 148 FCFA par personne après 4 mois d’inactivité ; soit l’équivalent d’un cachet moyen de 1059 FCFA par jour et par travailleur du spectacle vivant » ont expliqué au Président les signataires.

Même s’ils louent les efforts du gouvernement dans l’adoption de la loi sur le droit d’auteur et les droits voisins, la création d’une nouvelle société civile de gestion collective ou encore la mise en place d’une mutuelle nationale de santé des acteurs culturels, les signataires de la lettre ouverte pointent du doigt et tentent de mettre le Chef de l’Etat au parfum de ce qu’il se passe concrètement dans le secteur.

À ce jour, déplorent ces artistes « aucune redevance pour copie privée n’a été reversée aux ayants droit malgré le travail accompli par la commission suite à la signature des décrets d’application » ont-ils fait savoir au Président tout en lui faisant part de la détresse des professionnels de la culture.

« Certains artistes et autres professionnels de la culture, qui ont fait la fierté et la joie de la population sénégalaise, en sont à tendre la main pour la dépense quotidienne. Des artistes et autres professionnels de la culture sont menacés effectivement d’expulsion pour défaut de paiement de loyers depuis mars 2020″  a dit la Coalition à Macky Sall.

Il est important que le gouvernement et les acteurs culturels s’asseyent à la même table de discussions. L’Etat a le devoir d’écouter les professionnels du secteur pour prendre en charge leurs préoccupations. Ils sont sur le terrain, connaissent mieux les réalités et sont outillés pour apporter des propositions concrètes susceptibles de leur permettre de faire face aux difficultés et surtout de relancer un secteur durement frappé par la Covid-19.

©:kebetu

Ont signé pour la Coalition des Acteurs de la Musique :

 

Daniel Gomes : Association des Métiers de la Musique du Sénégal (AMS)

Didier Awadi : Urban Culture Consulting (UCC)

Khalilou Cissé : Coalition des instrumentistes de Musique du Sénégal (SAMA INSTRUMENT)

Moustapha Goudiaby : Association des Managers et Agents d’artistes (AMAA)

Pape Abdoulaye Gueye : Association des techniciens du spectacle et de l’audiovisuel du Sénégal (ATSAS)

Robert Lahoud : Coalition Interprofessionnelle des Producteurs et Editeurs Phonographiques (CIPEPS)

Rokhaya Daba Sarr: AFRICA FÊTE

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *