L’Eco, la future monnaie de la CEDEAO

L’Eco, la future monnaie de la zone CEDEAO devrait voir le jour en 2020. Elle  remplacera le FCFA et sept devises nationales. Les 15 pays de l’organisation panafricaine veulent accélérer le pas.

En discussion depuis plusieurs années, le lancement de la monnaie unique de la CEDEAO pourrait bientôt être une réalité. Les dirigeants de la région en plus de s’imposer un calendrier, ont même trouvé le nom de la future monnaie: Ça sera l’Eco.L’éco a été préféré à Afri et Kola.

 « Eco a été adopté comme le nom de la monnaie unique de la CEDEAO », pouvait-on lire dans la déclaration finale d’une rencontre du comité interministériel des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales de la zone.

En 30 ans, l’éventualité  d’une monnaie unique de la CEDEAO a été posée et repoussée à quatre reprises. Un pays comme le Nigéria, longtemps opposé à la création de cette monnaie unique, semble avoir levé ses réserves, a indiqué le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné. « Le Nigeria d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier », a -t-il déclaré à des journalistes. Cependant, le géant nigérian a exigé des pays de la zone franc, le franc CFA étant arrimé à l’euro, une déconnexion du Trésor français. 

Malgré ces avancées majeures vers la création de l’Eco, certains analystes restent sceptiques. « On est très loin de la réalité pratique d’une monnaie unique », a jugé un expert financier ouest-africain interrogé par l’AFP sous couvert de l’anonymat. « Parler de la monnaie unique de la CEDEAO présente un bénéfice politique immédiat: cela permet d’éteindre la polémique sur le FCFA », a-t-il ajouté.

Autre insuffisance, pointe du doigt des experts interrogés par TV5, est relative aux « critères de convergences ». En effet, La future monnaie unique éco aurait un « régime de change flexible » par rapport aux monnaies internationales, régime assorti d’une politique monétaire centrée sur la maîtrise de l’inflation et des déficits budgétaires : des « critères de convergences » très proches de ceux qui ont présidé à la création de l’euro, il y a une vingtaine d’années. Seul problème : aucun des 15 États membres ne respecte les critères de convergences.

En tout cas, la monnaie unique de la CEDEAO est souhaitée par tous les panafricains. Avec un marché de 300 Millions de consommateurs, les pays membres pourraient developper leurs échanges et constituer une zone solide.

 

à devenir une rea pays d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se sont entendus pour adopter une monnaie unique dès 2020. Il restait à connaitre son nom. Ce sera l’eco, selon le magazine Jeune Afrique. Ce nom a fait consensus lors du comité interministériel des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales de la zone, qui s’est réuni lundi et mardi à Abidjan, rapporte le magazine.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *