LE FESTIVAL À SAHEL OUVERT, UN RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER !

Baaba Maal et Wasis Diop seront les têtes d’affiche de la 5ème édition du Festival à Sahel Ouvert (FASO) les 14, 15 et 16 février prochains à Mboumba. Un programme alléchant pour célébrer 10 ans d’expérience, dix ans de partage, dix ans de solidarité.

Le public nombreux du Festival de Mboumba

 

Malgré des difficultés énormes à chaque édition pour boucler le budget, le Festival à Sahel Ouvert tient depuis dix ans. Dix ans déjà que des ateliers pédagogiques et des concerts prennent possession des rues de Mboumba, petite ville de 5 000 habitants au nord du Sénégal et distante de 550 km de Dakar. Cette année encore Mboumba verra son festival. Grâce à l’ingéniosité des organisateurs et aux nombreux donateurs, amoureux de la culture, ce grand rendez-vous culturel, réunira les 14, 15 et 16 février des milliers de festivaliers venus des quatre coins du monde. Quatre (4) grands thèmes seront au cœur de la manifestation de 2020: la santé, l’éducation, les arts et les sciences, l’eau et enfin la sociologie et l’innovation.

Durant 72h, les festivaliers pourront assister à la restitution d’ateliers d’écriture de rap, de chant, de musique, de tournage de cinéma, de théâtre-forum impliquant les populations locales. En collaboration avec les Centres Culturels Régionaux sénégalais et le ministère de la Culture, des cérémonies traditionnelles « fifire » des pêcheurs se dérouleront sur le fleuve, thiossane de la Vallée du Fleuve avec la participation de troupes venues d’autres régions du Sénégal.

Comme à chaque édition, des artistes de renommée internationale seront en concert gratuit. Pour cette année marquant les dix ans de l’événement, Baaba Maal, parrain du FASO depuis sa création en 2010, sera sur scène. Autre grand nom de la chanson qui sera present à Mboumba, le musicien et compositeur Wasis Diop. L’auteur de « Toxu » présentera à cette occasion, en avant-première, son prochain album. Ilam, jeune artiste d’origine sénégalaise ; Blue Peace Quintet, formé par le collectif bordelais Milk Music. Ce dernier invitera sur scène, des musiciens locaux pour présenter pour la première fois la Symphonie pour l’eau et la paix au Sénégal.

La culture au service du développement

Il faut savoir que le Festival à Sahel Ouvert fait partie intégrante d’un vaste programme de valorisation touristique de la Vallée du Fleuve Sénégal intitulé « Fleuve Sénégal : Les Chemins des Savoirs ». Initié en 2018 par Globe, entité qui porte le porte, le FASO ne se limite pas seulement aux concerts et aux ateliers pédagogiques. C’est aussi un évènement culturel exceptionnel au service du développement. Unique en son genre en Afrique, l’association Globe qui en est l’initiateur a d’ailleurs été reconnue d’utilité publique. C’est ainsi que le projet a été récompensé en novembre 2019 au Forum de Paris sur la Paix comme l’un des 10 acteurs les plus prometteurs de la bonne gouvernance mondiale.

À noter que ces quatre (4) dernières éditions du FASO ont enregistré la participation de près de trois cents (300) artistes, de plus de cinquante mille (50 000) festivaliers, de neuf cents (900) bénévoles, dont six cents (600) femmes, la construction d’un théâtre de verdure inédit en zone rurale, le reboisement de mille (1000) arbres, des actions médicales entre autres.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *