La dictature de la pensée unique

Bizarres sont certains Sénégalais. Un jour, ils vous défendent becs et ongles et sont même prêts y laisser leur vie pour que votre intégrité physique et intellectuelle ne soient aucunement remises en cause. Brusquement, le lendemain, ils sont les premiers à t’insulter et à te vouer aux gémonies, ne se gênant pas pour dire tout le mal qu’ils pensent de vous et justifiant vos actes pour votre nature bestiale. Ainsi, de patriote incontestable ayant consacré sa vie et son œuvre au service du pays et des autres, vous pouvez passer sans transition, au statut de traitre de la Nation qui ne mérite que de passer par les armes. La raison en est simple, on ne partage pas les mêmes points de vue sur une question.

Dès que vous pensez comme eux, tout ce que vous dites est parole d’évangile et ne souffre d’aucune contestation possible. Et même gare à ceux qui oseraient la remettre en question !!! Par exemple, un adversaire est accusé de quelque chose, on ne cherche plus à réfléchir ou à se poser des questions sur la véracité des propos ou à vérifier la réalité de l’accusation. Les propos de l’accusateur suffisent comme preuves irréfutables. Qu’importent sa posture, sa position et/ou sa crédibilité. L’essentiel est qu’il apporte de l’eau à son moulin et qu’il offre des arguments même faux contre l’autre. Et quand on se rend compte que l’accusation est bâtie sur du sable, on s’empresse de dire que de toutes façons, si ce n’est pas ici que vous l’avez fait, vous l’avez certainement fait ailleurs.

Seulement, sur les questions d’envergure nationale, on ne saurait accepter la dictature de la pensée unique. Chacun peut avoir son opinion et avoir le droit de l’exprimer dans un débat citoyen, intelligent et constructif au lieu d’essuyer des insultes venant de part et d’autre d’individus encagoulés à la sorte des partis politiques étant au pouvoir ou étant dans l’opposition. Ce qui devait être une règle devient une exception. Et personne n’a plus le droit de réfléchir. Les dictateurs de la pensée l’ont fait pour vous. Ils savent ce qui est bon pour vous et vous informent sur ce que vous devriez faire ou pas, comment vous devez penser, et quelle attitude vous devez avoir.

Combien de nos compatriotes ont vu leur image ternie par la méchanceté des gens ? combien de personnes ont été accusées, condamnées par la justice populaire sur la base de soupçons ou des accusations fallacieuses de certaines personnes ? On accuse sans preuve, on détruit des gens sans raison, on brise des carrières sans réfléchir.

Tableau sombre certes, mais c’est le vrai visage d’une partie de nos concitoyens mais, heureusement, seulement d’une partie.

Share

Spécialiste des cultures urbaines et de questions de jeunesse, Mamadou Dramé, Docteur d'Etat ès Lettres, est l'auteur, entre autres, de ''Parlez-vous hip hop ?''éditions Afroquébec. Cet enseignant à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar a été reporter dans plusieurs quotidiens et radios. Ses analyses succulentes sur l'urbanité et l'avenir de l'Afrique sont sur Kirinapost.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *