KINGSLEY, L’ORIGINE ÉMOUVANTE D’UN PRÉNOM CHARGÉ

Ze Belinga . Kingsley Coman unique buteur de la finale de Ligue des Champions 2020 a une histoire singulière. Son prénom est intimement lié à l’histoire des 8 clandestins africains du cargo Mc Ruby, qui en 1992 furent exécutés et jetés par-dessus bord  par des marins ukrainiens. 

C’est en lisant l’histoire de la tuerie du cargo appelé Mc Ruby, perpétrée par des marins ukrainiens qui avaient exécuté et jeté par-dessus bord 8 clandestins africains entre octobre et novembre 1992 que le père de Kingsley Coman, Christian originaire de Guadeloupe, fut pris d’empathie pour le seul rescapé, Kingsley Ofusu. Le jeune ghanéen avait réussi à s’échapper, puis à se cacher dans le navire, après avoir vu ses compagnons se faire exécuter dans le cargo.

L’histoire étant portée devant le tribunal de Rouen en 1995 alors que la mère du futur footballeur, Katia, était enceinte, les parents émus par le sort du rescapé, choisirent ce prénom pour leur fils. Prénom de chance, d’exceptionnalité, de circulation, de mouvement, de volonté de vivre. De couronnement aussi, car dans Kingsley il y a King, le petit nom familial de Kingsley Coman.


Ce prénom rappelle le tragique et les exceptionnelles ressources de vie dont regorgent les histoires de migrations, leurs heurts et malheurs, leurs points de vue sur les sociétés contemporaines, leur faculté à revivifier l’empathie et la joie de vivre. De la force des intentions qui se cristallisent dans les noms…Ubuntu

Né en France mais parti à 18 ans à la Juventus de Turin avant de rejoindre le Bayern Munich, Kingsley Coman, formé au PSG a  déjà à 24 ans, un palmarès de rêve: plusieurs championnats 20agnés  et aujourd’hui, champion d’Europe la Ligue des champions. Blessé en 2018, il n’est pas champion du monde avec les bleus. Coman est régulièrement convoqué par Didier Deschamps.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *